mercredi, février 21, 2024
More

    Gabon : lancement du premier projet de valorisation de la zone agricole à forte productivité d’Andème

    les plus consultés

    Le ministre de la Promotion des Investissements, Hugues Mbadinga Madiya, a participé au lancement à New Delhi du programme d’études et de consultation agricole entre le Gabon et l’Inde initié dans le cadre du développement et la valorisation de la zone agricole à forte productivité d’Andème, dénommé « Agri-SEZ du Gabon ».

    « L’initiative du lancement du projet Agri-SEZ du Gabon est conforme à la vision du Premier ministre Narendra Modi du Sud global sous la présidence indienne du G20 », a expliqué le ministre indien de l’Éducation de l’Union, Dharmendra Pradhan. Elle contribue au développement des relations d’affaires entre l’Inde et le Gabon.

    Le programme Agri-SEZ du Gabon s’inscrit précisément dans le cadre du projet d’atteinte de l’autosuffisance alimentaire du pays, tout comme elle participe de la volonté du chef de l’État gabonais de rendre plus concrète la diversification de l’économie. Il devra permettre à terme de garantir la sécurité alimentaire au niveau national et la possibilité d’exporter les produits agricoles.

    Selon le ministère de l’Éducation de l’Inde, le projet sera mis en œuvre par le groupe AOM (une entreprise leader dans la promotion du développement et de l’innovation agricoles), avec l’université d’État d’Odisha (Université Centurion) en tant que partenaire technique et de connaissances. 

    Dans la première phase du programme, 30 agriculteurs et 20 étudiants en agriculture, dont les Bachelor of Science (BSc), Master of Science (MSc), et en génie B.Tech / M.Tech du district de Gajapati voyageront ensemble en tant que consultants agrotechniques et techniques pour la ZES agricole (zone économique spéciale).

    À l’heure actuelle, le Gabon doit importer des céréales vivrières, malgré l’abondance de terres cultivables. Pour inverser les choses, le pays a créé une ZES pour le secteur agricole, dans laquelle une des universités indiennes est devenue partenaire. 

    En vertu de cela, les agriculteurs d’Odisha vendront au Gabon et enseigneront l’agriculture du labyrinthe, de la banane et des céréales.  Ils recevront également une formation sur la construction de transformateurs. Les indiens vont accompagner les autorités gabonaises dans l’atteinte de leurs ambitions agricoles fixées par le gouvernement gabonais.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x