samedi, décembre 2, 2023
More

    Gabon : le gouvernement crée une direction générale de l’industrie et de la promotion des activités industrielles

    les plus consultés

    Réunis autour du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba ce lundi 28 novembre 2022 en conseil des ministres, les membres du gouvernement ont validé un certain nombre de projets de décrets. Parmi eux, on notera celui du ministère de l’industrie, concernant la création, les attributions et l’organisation de la Direction Générale de l’Industrie, de la Coordination et de la Promotion des Activités Industrielles. Une direction censée entres autres « concevoir les stratégies, les programmes, les plans et actions en matière d’industrie ». 

    Relativement à la traîne en matière d’industrialisation avec un indice de 0.5834 en 2021, selon les données de la Banque africaine de développement (BAD), le Gabon entend se positionner comme un acteur majeur dans le domaine d’ici quelques années. Pour ce faire, le pays qui misait pourtant dès 2010 sur une stratégie industrielle reposant « sur une plus grande valorisation  des richesses du sous-sol gabonais, afin d’en tirer plus de revenus  et de retombées pour l’économie nationale », vient de se doter d’une nouvelle direction générale. 

    Dédiée à « la conception des stratégies, des programmes, des plans d’actions en matière d’industrie et de réglementation » notamment, cette nouvelle direction dénommée Générale de l’Industrie, de la Coordination et de la Promotion des Activités Industrielles (DGICPAI), dont le projet de décret a été adopté ce lundi en marge du conseil des ministres, devrait donner au pays un nouveau souffle en la matière. 

    Avec entres autres missions « d’élaborer les projets de textes en matière d’industrialisation (…) d’orienter et encourager l’intégration du tissu industriel national, d’élaborer la cartographie d’implantation des entreprises industrielles sur l’ensemble du territoire, de participer aux études prospectives spécifiques à chaque filière industrielle prioritaire et d’assurer le contrôle des risques industriels », la DGICPAI se veut donc un outil capable de porter le pays vers l’atteinte d’une diversification industrielle propre.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    Derniers articles