Gabon : le groupe Carlyle prépare la vente d’Assala Energy

LE COFFRET

Selon la très introduite agence londonienne Reuters, le fonds d’investissement privé américain Carlyle Group, actionnaire majoritaire du pétrolier Assala Energy serait en train de chercher preneur pour celui-ci. Avec l’ambition de lever pas moins d’un milliard de dollars dans un contexte de hausse des prix du brut, Carlyle International Energy Partners, la branche énergie du fonds d’investissement, auraient mandaté le City Group pour trouver preneur.

Acquis par le fonds de capital-investissement Carlyle Group (CG.O) en 2017 auprès de l’historique Shell, Assala Energy pourrait dans les toutes prochaines semaines changer de main. Comme le rapporte ces dernières 24 heures la très introduite agence d’information londonienne Reuters, Carlyle International Energy Partners, la branche énergie du fonds d’investissement, aurait mandaté la  banque d’investissement City dans le but de trouver un repreneur pour le deuxième producteur de pétrole au Gabon. 

En effet, dans un contexte de hausse du prix du brut sur les marchés mondiaux en lien avec le conflit Russo-ukrainien, le Fonds d’investissement américain entend tirer un maximum de profit de cette opération dont le prix de départ est fixé à un (1) milliard de dollars, soit 372 millions de dollars de plus que la valeur de l’entreprise au moment de son rachat en 2017. Une plus value considérable pour l’Américain, qui laisserait ainsi la main à un nouvel actionnaire, chose qui pourrait bouleverser le secteur pétrolier local. 

Actif sur des blocs d’exploration onshore depuis 2019, Assala qui a augmenté sa production et ses réserves ces dernières années et produit aujourd’hui environ 50 000 barils par jour (bpj), devrait donc voir son actionnariat modifier. Pour Carlyle en revanche, qui était l’un des nombreux fonds de capital-investissement qui ont acquis des actifs pétroliers et gaziers dans le monde dans les années 2010, cette opération devrait rapporter très gros. 

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dernière Publication

Réuni en congrès ordinaire, le RPM veut d’une opposition unie en 2023

Le Rassemblement pour la patrie et modernité (RPM, opposition) tient son premier congrès ordinaire tout au long de ce...

Top 5 des articles les plus lus par nos lecteurs

Nos lecteurs ont aussi aimé cet article

Soutenez la presse libreChoisissez une offre
+
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x