lundi, février 26, 2024
More

    Gabon : le kilo de sucre désormais à 1 500 fcfa, contre un prix officiel homologué de 925 fcfa

    les plus consultés

    Depuis quelques semaines déjà, le Gabon fait face à une pénurie de sucre pourtant fabriqué sur place dans le pays. Selon la société Sucrerie africaine (Sucaf Gabon), filiale gabonaise de Somdiaa, cette pénurie est causée par des problèmes logistiques. 

    Il s’agit notamment des difficultés liées au transport ferroviaire ainsi qu’à l’enclavement des routes qui limitent l’évacuation des stocks de la compagnie dont les usines sont implantées à plus de 700 km des principales zones de vente.

    « Les stocks montent au compte-goutte. Un ou deux conteneurs qui arrivent, c’est vite absorbé. Il faut à peu près deux à trois semaines, parce que nous sommes en saison de pluies. Dès qu’on arrive en sèche saison, la route sera plus rapide pour approvisionner Libreville et toutes les provinces », explique le directeur commercial et marketing de la Société Sucrerie africaine (Sucaf Gabon), Donald Ollo Nguema. 

    Résultats, le kilogramme de cette denrée se négocie désormais à 1 500 fcfa dans certains coins, contre un prix officiel homologué de 925 fcfa. « Le sucre est devenu très rare. On n’en trouve même plus chez le grossiste. Raison pour laquelle, ceux qui ont encore des stocks les vendent chers », indique un commerçant à Angondjé.

    Les premières victimes de cette pénurie et de l’augmentation du prix du sucre qui en découle sont les couches les plus démunies de la population gabonaise. Aujourd’hui, certains foyers n’arrivent plus à se procurer cette denrée prisée et utilisée dans plusieurs repas, dont le petit déjeuner.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x