Gabon : les biscuits de marque « Bonne Maman » retirés des rayons

LE COFFRET

A la suite d’une alerte donnée le 30 avril 2023 par des consommateurs, l’Agence gabonaise de sécurité alimentaire (Agasa) vient de procéder au retrait des biscuits de marque « Bonne Maman » de tous les rayons de supermarché et épiceries du pays.

« Une alerte sanitaire a été émise en date du 30 avril 2023, concernant les biscuits de la marque BonneMaman. Nos équipes d’inspection sanitaire ont aussitôt réagi et ont procédé à une vérification puis, au retrait en rayons des produits incriminés », a indiqué l’Agasa sur sa page Facebook ce vendredi 5 mai 2023 .

A la suite de cette opération, l’Agence de sécurité alimentaire a également saisi l’occasion pour rappeler aux consommateurs l’importance de rester vigilants lors de l’achat de tout produit alimentaire et de procéder instinctivement à la vérification des dates de péremption des produits, afin d’éviter tout risque sanitaire.

En cas de doute, il est recommandé de contacter le service client du produit ou de signaler l’alerte sanitaire en appelant l’agence de sécurité alimentaire au numéro gratuit 1411. Elle invite par ailleurs les opérateurs économiques à s’assurer de la qualité des produits alimentaires mis en vente.

« Nous pouvons tous contribuer à la sécurité alimentaire en étant attentifs et en signalant tout risque potentiel. En agissant ensemble, nous pouvons protéger notre santé et celle de nos familles », a poursuivi l’agence dirigée par Alia Maganga Moussavou.

Créée en 2011, par décret n°0292 /PR /MAEPDR du 18 février 2011 modifié par le décret 0667/PR/MAEPDR du 10 juillet 2013, l’Agence gabonaise de sécurité alimentaire, en abrégé AGASA, résulte de la volonté du président de la République, Ali Bongo Ondimba, de doter le Gabon d’une agence chargée d’exécuter les politiques publiques en matière de sécurité sanitaire et phytosanitaire. 

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dernière Publication

Gabon : Perenco va injecter 61 milliards fcfa pour accroître sa production pétrolière

Le directeur général de Perenco, Adrien Broche, a annoncé le 25 mai dernier au ministre du Pétrole gabonais Vincent...

Top 5 des articles les plus lus par nos lecteurs

Nos lecteurs ont aussi aimé cet article

Soutenez la presse libreChoisissez une offre
+
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x