jeudi, mai 30, 2024
More

    Gabon : malgré des difficultés financières, la SEEG se dote de 3 nouveaux directeurs généraux

    les plus consultés

    Sous le feu des critiques ces derniers mois du fait d’une gouvernance et d’une gestion scabreuse, la Société d’Energie et d’Eau du Gabon (SEEG) vient de se voir attribuer non pas un (1) mais trois (3) Directeurs généraux, au terme du conseil des ministres de ce jeudi 28 septembre. Alors qu’on pouvait s’attendre à une réduction drastique de son directoire pour tenter de juguler une crise latente marquée par un certain nombre de tares financières, c’est plutôt le contraire qui s’est produit, au grand dam du contribuable gabonais qui devra d’une manière ou d’une autre, assumer les émoluments de ces trois nouveaux responsables. 

    Précédemment Directeur général de TransUrb, Joël Lehman Sandougout est depuis ce jeudi 28 septembre le nouveau Directeur Général de la Société d’Energie et d’Eau du Gabon (SEEG). Loin d’avoir marqué les esprits dans cette société de transport dont la création et la mise en service interroge jusqu’à présent quant à l’opportunité qu’elle représente d’un point de vue économique, ce dernier a été promu à la tête d’une société au chiffre d’affaires de 250 milliards de FCFA, mais qui peine pourtant à fournir de simples compteurs à ces usagers malgré le paiement par ces derniers. 

    En effet, sous tutelle du ministère de l’Energie et des Ressources hydrauliques, la SEEG va de crise en crise depuis la réquisition puis le rachat par l’Etat gabonais en 2018. Pour preuve, Joël Lehman Sandougout est déjà le huitième responsable de cette entité en à peine cinq ans. Une instabilité au sommet, qui s’accompagne d’une crise de gouvernance et de gestion ponctuée de malversations financières selon plusieurs sources. 

    Accompagné dans ses nouvelles missions par deux directeurs généraux adjoints, Sylvère Biteghe en charge de la technique et des opérations, Colonel Guy Ngamamba en charge lui, de l’administration générale et des finances, le nouveau DG devra donc tenter de ramener la sérénité à la tête d’une entreprise publique « en faillite », selon certains responsables. Une mission délicate pour un homme dont on attend toujours les premiers exploits en matière de gestion. A noter que le conseil d’administration de la SEEG sera désormais piloté par Christophe Jocktane Lawson, également nommé ce jeudi. 

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x