lundi, avril 22, 2024
More

    Gabon : Maurel & Prom affiche une chiffre d’affaires en hausse de 70% à fin septembre

    les plus consultés

    Dans un contexte de hausse des prix du pétrole accentué par le conflit Russo-Ukrainien, l’opérateur pétrolier Maurel & Prom, deuxième producteur du pays, a vu ses ventes exploser au troisième trimestre de l’exercice en cours. Malgré une très légère hausse de sa production en glissement annuel, l’opérateur spécialisé dans l’extraction de pétrole et de gaz naturel, affiche un chiffre d’affaires de près de 270 milliards de fcfa, en hausse de 70%. 

    C’est ce qui s’appelle faire un bond avant. Au terme des neuf premiers mois de l’exercice en cours, Maurel & Prom réalise un chiffre d’affaires de 506 millions de dollars soit un peu moins de 270 milliards de fcfa. Après prise en compte de ses activités de forage et du retraitement des décalages d’enlèvements et de la réévaluation des stocks, le deuxième opérateur du pays en termes de production a vu ses ventes décoller de 70%, et ce en dépit des quotas imposés par l’Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole). 

    En effet, bien ancrée dans le paysage pétrolier gabonais, la compagnie a profité de la hausse des prix du brut gabonais sur les marchés internationaux. Il faut dire qu’avec un prix de vente moyen de l’huile en hausse de 58% à 105,5 dollars US par rapport aux 9 premiers mois de l’année 2021, tout était écrit pour que le groupe dirigé par Olivier de Langavant s’en sorte avec ce résultat pour le moins exceptionnel.

    A noter que dans le sillage de ce chiffre d’affaires exceptionnel, la dette nette de l’opérateur a affiché sur la même période une baisse de 166 millions de dollars (110,5 milliards de fcfa) et ressort à 177 millions de dollars soit près de 118 milliards de fcfa. Une dette en recul de 18 millions de dollars (12 milliards de fcfa) au troisième trimestre, et ce, malgré le paiement de 28 millions de dollars (18,7 milliards de fcfa) de dividendes en juillet.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x