mardi, avril 23, 2024
More

    Haute autorité de la communication : Germain Ngoyo Moussavou reçoit le Renaji

    les plus consultés

    Le président de la Haute autorité de la communication (HAC), Germain Ngoyo Moussavou a reçu une délégation du Réseau national des journalistes indépendants (Renaji) conduite par Aimé Serge Boulingui, ce lundi 18 décembre au siège de l’institution. L’objectif de cette rencontre pour le Renaji était de présenter les civilités au président de la Hac et d’échanger autour des questions relatives au développement du secteur de l’information et du rôle central joué par l’institution. 

    Les relations entre la Haute autorité de la communication (HAC) et les médias au Gabon ont toujours été tumultueuses du fait du bras de fer quasi-permanent entre eux. D’abord du temps de Raphaël Ntoutoume Nkoghé et depuis l’arrivée de Germain Ngoyo Moussavou à la tête du régulateur du secteur de la communication et de l’information, nombreux sont les médias qui ont été convoqués par la HAC et d’autres sanctionnés par l’institution, notamment Gabon Media Time, Gabonreview, et récemment Dépêches 241. Pourtant, les choses ne semblent pas aussi simples qu’elles n’y paraissent. C’est ce qu’a révélé la rencontre de ce 18 décembre entre les membres du Renaji conduite par Aimé Serge Boulingui et le régulateur. 

    Si a priori la visite de la délégation du Réseau national des journalistes indépendants conduite par son président Aimé Serge Boulingui était une prise de contact formelle avec l’autorité de régulation, elle a également permis d’aborder des questions de fond. En effet, après la présentation des civilités à l’autorité, le président du Renaji a émis le voeu d’un accompagnement permanent de la Haute autorité de la communication à travers des séminaires de formation à l’endroit des professionnels de la presse afin de les outiller sur les process en matière de déontologie et de traitement de l’information. 

    Le président de la Hac a salué la démarche du Renaji qu’il a jugée sage et opportune dans un contexte de transition porteur de solutions. « Notre rôle est également d’accompagner les professionnels des médias que vous êtes en vous conseillant au mieux. Mais nous avons besoin de votre aide pour y parvenir. Aidez-nous à vous aider », a déclaré Germain Ngoyo Moussavou. Pour l’ancien diplomate, la Hac et les organisations du secteur doivent bâtir un partenariat fondé sur la mutualisation des efforts qui puisse assurer et garantir la promotion et l’évolution du secteur de la communication et de l’information dans notre pays.

    Devant la délégation du Renaji, Germain Ngoyo Moussavou a pris l’engagement de soutenir et d’accompagner les médias dans leur volonté de respecter l’éthique et la déontologie de leur profession. Une aide qui pourra s’étendre jusqu’au renforcement des capacités des journalistes. 

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x