lundi, décembre 11, 2023
More

    L’Assemblée nationale adopte le projet de loi portant révision de la Constitution gabonaise

    les plus consultés

    Selon une information relatée par nos confrères de l’agence gabonaise de presse (AGP), l’Assemblée nationale a adopté ce jeudi 23 mars 2023 le projet de loi portant révision de la Constitution gabonaise en vue de traduire en loi les recommandations issues des travaux de la dernière concertation politique.

    La modification touche 6 articles de la loi fondamentale et concerne les consultations électorales. Il s’agit précisément des articles 4, 9, 10, 11, 15 et 111. Lesquels concernent les élections notamment, le suffrage, l’âge d’éligibilité, la durée du mandat du président de la République (PR).

    Mais également les personnes éligibles à la fonction de Président de la République, la nomination du Premier ministre et des autres membres du gouvernement, l’organisation du Conseil économique social et environnemental, ainsi que la désignation de ses membres.

    « La présente révision vise une harmonisation des mandats politiques, avec un scrutin électoral à un tour pour chaque élection et des mandats de 5 ans pour le président de la République et les parlementaires », soulignait le communiqué final du Conseil des ministres du 3 mars dernier.

    Il faut toutefois rappeler que depuis les soucis de santé du président Ali Bongo, la Constitution a été modifiée plus d’une fois. En novembre 2018, c’est la Cour constitutionnelle qui demandait sa révision, évoquant « une lacune » au sujet de la vacance du pouvoir. Elle ajoutait un alinéa à l’article 13 pour pallier l’absence du président Ali Bongo Ondimba hospitalisé à Ryad. 

    En décembre 2020, le projet adopté instaurait, en cas de vacance du pouvoir, un triumvirat. Soit, un intérim du président de la République assuré par trois personnalités : le ministre de la Défense et les présidents des deux chambres du Parlement. 

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    Derniers articles