jeudi, avril 25, 2024
More

    Le Gabon veut intensifier ses opérations d’exploitation pétrolières 

    les plus consultés

    Lors d’une séance de travail ténu le 20 septembre 2023, le syndicat de toutes les sociétés pétrolières privées opérant au Gabon, l’Union pétrolière gabonaise (UPEGA), a sollicité du ministre du Pétrole, Marcel Abéké, une intensification des opérations d’exploitation pétrolières, afin de mieux valoriser ce minerai et ainsi favoriser une croissance économique du pays. 

    « Si vous n’avez pas d’exploration, le pétrole, il a beau être sous-sol, il n’a aucune valeur. Donc il faut absolument relancer l’exploration par la signature d’un certain nombre de contrats pétroliers », a exhorté au terme de la réunion, Jacqueline Bignoumba Ilogue, présidente de l’UPEGA.

    De son côté, le nouveau ministre du Pétrole, Marcel Abéké, a témoigné à ses hautes sa disponibilité « d’examiner en interne ces questions avant de revenir vers l’UPEGA » pour plus de pertinence dans la solution à apporter à cette question. La rencontre a également été l’occasion d’aborder les questions en lien avec la stabilisation fiscale, l’agrément technique et tous les points relatifs « aux visas de conformité et d’opportunité pour l’acquisition d’un certain nombre des blocs ».

    Le pétrole est devenu, à partir des années 50, la première source d’énergie dans le monde. Il satisfait plus de 30% des besoins énergétiques. C’est la principale matière première des carburants qui alimentent les transports (voitures, camions, avions). L’exploration pétrolière est donc importante, car elle contribue souvent, pour une large part, à la mise en valeur d’un pays, elle s’inscrit dans une perspective économique.

    En 2020 le secteur pétrolier a représenté 38,5% du PIB et 70,5% des exportations malgré les efforts engagés pour diversifier l’économie. Prévue à 3,4% avant la Covid-19, le Gabon a enregistré une croissance de -1,8% en 2020. Le Gabon ne consomme qu’une petite partie de son pétrole (0,013 million de barils) et exporte le reste vers les marchés étrangers. Le pétrole est ainsi le premier poste d’exportation et la première source de devises du pays. Il représente près de 96% du total des exportations gabonaises vers les États-Unis.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x