jeudi, mai 30, 2024
More

    Naufrage Esther Miracle : Bilie-By-Nze promet des sanctions administratives et pénales à tous les responsables

    les plus consultés

    A la suite des résultats préliminaires de l’enquête diligentée par les autorités pour faire toute la lumière sur les circonstances du naufrage de l’Esther Miracle, le Premier ministre, Alain-Claude Bilie-By-Nzé a annoncé que tous les administrateurs du ministère des Transports impliqués de près ou de loin dans une quelconque fraude pouvant nuire aux populations, comme c’est le cas avec le naufrage de l’Esther Miracle, feront désormais l’objet de sanctions administratives et pénales. 

    « Tout agent public répondra désormais plus que jamais de ses actes devant les juridictions compétentes. C’est pourquoi, si des failles sont révélées par les résultats de l’enquête au sein de l’Administration des Transports dans le cadre de ce naufrage, des sanctions administratives seront prises sans préjudice des sanctions pénales. Personne ne sera épargné à tous les niveaux. Personne. Chacun assumera ses responsabilités », a annoncé le chef du gouvernement gabonais, Alain-Claude Bilie-By-Nze.

    Cette décision du Premier ministre a été prise à la suite de certaines observations faites par les plus hautes autorités du pays. « Force est de constater, que la complaisance, le laxisme, les conflits d’intérêts et l’intérêt personnel sont des maux qui fragilisent notre mission de service public. Cet évènement malheureux doit servir à tous les gestionnaires des affaires publiques. Il y a trop de négligences, trop de compromissions, de passe-droits et de petits arrangements. Le secteur des transports est particulièrement concerné, qu’il soit terrestre, maritime ou ferroviaire », a fait remarquer, Alain-Claude Bilie-By-Nze.

    Aussi, face à cette situation de dysfonctionnement et de corruption de l’administration gabonaise qui ont conduit à ce tragique accident, Alain-Claude Bilie-By-Nze a appelé les administrateurs du ministère des Transports à assumer le poids de leurs charges respectives avec abnégation, dévouement, professionnalisme et respect des principes fondamentaux contenus dans le Code de déontologie de la Fonction Publique.

    Il s’agit du principe de légalité qui commande aux agents publics de respecter scrupuleusement les textes en vigueur et les procédures en résultant, ainsi que le principe de légalité qui impose à l’administration et donc au ministère des Transports, l’obligation de traiter équitablement toutes les situations relevant de son domaine de compétence. 

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x