mardi, mai 21, 2024
More

    Sécurité économique : l’Oseca souhaite installer son siège à Libreville 

    les plus consultés

    Présent au Gabon, le président de l’Organisation pour la sécurité économique et la compétitivité de l’Afrique (Oseca), le Dr N’Takpe Atto Claude Orlien, n’a pas caché son désir de voir la capitale gabonaise abriter le siège de l’organisation dont il tient les rênes depuis 2010.

    Son souhait a été partagé le 20 avril dernier au terme d’une mission de deux mois à Libreville. Si un accord de siège est trouvé entre l’Oseca et l’Etat gabonais, l’installation du siège de l’Oseca à Libreville sera une aubaine pour le pays qui verra son attractivité renforcée.

    Mieux, ce choix, s’il est fait, permettrait aux autorités gabonaises de rehausser l’image du pays sur la scène internationale et feront par la même occasion de ce dernier la plateforme régionale par excellence de la réflexion stratégique sur l’avenir du continent.

    A en croire le Dr N’Takpe Atto Claude Orlien, la stabilité politique, la bonne gouvernance, la croissance économique et le respect du droit international ont été les principales raisons qui motivent sa décision et nourrissent ses ambitions de voir le Gabon abriter le site de l’Oseca.

    « Le fonctionnement d’une organisation comme la nôtre, au-delà de ses partenariats privés, a besoin d’appui institutionnel et de caution morale des pays et des organisations intergouvernementales africaines. Le soutien du Gabon à travers la signature d’un accord de siège est un pas vers l’atteinte de cet objectif et nous souhaitons que les programmes et projets qui en découleront, que nous mettrons en œuvre, puissent d’abord bénéficier au pays hôte. Il s’agira d’une collaboration dans laquelle le Gabon nous garantira toujours les conditions d’existence et de travail propices à l’épanouissement de notre organisation », a indiqué le président de l’Oseca.

    Une fois l’accord de siège signé, l’Oseca entend proposer au gouvernement deux premières actions autour des réflexions stratégiques devant aboutir sur des facilitations d’investissements dans le pays. Il s’agit de l’organisation des Assises de la compétitivité économique et de la sécurité, et d’un forum international. 

    « Toutes ces actions que nous allons mener seront financées par l’Oseca. Nous n’avons pas besoin de venir frapper à la porte du gouvernement. Non ! nous prendrons la charge de tout. Ce grand forum sera bénéfique pour le Gabon, car il y aura la présence des bailleurs de fonds financiers et des bailleurs de fonds investisseurs », a assuré le Dr N’Takpe Atto Claude Orlien.

    Pour rappel, l’’Oseca est une organisation internationale non gouvernementale africaine. Elle a été créée en 2004 à Dakar au Sénégal, sous le nom de « Organisation africaine de l’intelligence économique-OAIE ». En 2018, l’OAIE devient Oseca après une assemblée générale tenue à Cotonou. 

    Son objectif est de participer à un progrès et un développement continus en vue de l’atteinte des objectifs nationaux de performances économiques et de bonne gouvernance dans les pays africains. Mais également, de favoriser des progrès durables, sur le long terme, vers l’établissement d’une bonne gouvernance efficace, d’une croissance constante et d’une anticipation efficace grâce à la maîtrise de l’information et à la réflexion stratégique.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x