lundi, mai 27, 2024
More

    Sogatra : menacée de liquidation, l’entreprise de transport public bientôt auditée

    les plus consultés

    Le week-end dernier alors que le nouveau ministre des Transports, le capitaine de Vaisseau Loïc Moudouma Ndinga, effectuait une visite inopinée à la direction générale de la Société gabonaise des transports (Sogatra). Ce dernier a annoncé qu’une mission d’audit sera réalisée au sein de cette entreprise étatique, afin d’en savoir plus sur la subvention allouée par l’État à la Sogatra et de s’intéresser aux salaires et aux primes. La pensée de fond étant de pouvoir évaluer également la viabilité de l’entreprise dans un contexte où elle est menacée de liquidation. 

    « Dès lundi (18 septembre 2023, ndlr), on va commettre un audit pour voir si l’argent a été décaissé, mais qu’il n’est pas arrivé dans vos mains. On va le savoir », a annoncé le capitaine de Vaisseau Loïc Moudouma Ndinga.

    La visite effectuée à la direction générale de la Sogatra intervient dans un contexte où le personnel s’apprêtait à lancer un mouvement d’humeur. Elle a donc été le lieu pour le membre du gouvernement de la transition d’écouter les grévistes et de s’imprégner des difficultés de la Sogatra. À cet effet, le ministre a pu surseoir le mouvement de grève et rassurer les agents. 

    La Sogatra est une société parapublique créée dans le but de proposer des services adaptés à sa clientèle et de participer à la résolution de la problématique du transport urbain et interurbain au Gabon. Seulement, l’entreprise a connu plusieurs scandales financiers perpétrés par les dirigeants qui se sont succédé ces dernières années.  

    Ces scandales ont des difficultés pour assurer l’entretien des véhicules et payer régulièrement les salaires  des agents. Ces derniers totalisent jusqu’à ce jour plusieurs mois d’arriérés de salaires et de situations administratives non régularisées. Des situations que les agents ont maintes fois déplorées et condamnées, dénonçant au passage l’attitude irresponsable de leur direction générale et du ministère des Transports d’alors qui « ne font rien » pour décanter la situation.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x