mardi, avril 23, 2024
More

    Coup d’Etat au Gabon : Ali Bongo et sa famille désormais placés en résidence surveillée par l’armée 

    les plus consultés

    Suite à leur prise du pouvoir, les putschistes réunis au sein du Comité pour la transition et la restauration des institutions (CTRI), ont annoncé avoir placé le président déchu Ali Bongo Ondimba et sa famille en résidence surveillée sise à la sablière au nord de la capitale gabonaise. 

    « Il est porté à la connaissance de la communauté nationale et internationale que Monsieur Ali Bongo est gardé en résidence surveillée. Il est entouré de sa famille et de son médecin », ont déclaré les putschistes à la télévision nationale. 

    Dans une vidéo circulant sur les réseaux sociaux, on voit Ali Bongo Ondimba appeler la communauté internationale à l’aide et ne semble pas comprendre ce qui se passe. « J’adresse un message à tous nos amis à travers le monde, afin qu’ils fassent du bruit. Les gens ici m’ont arrêté, ainsi que ma famille. Mon fils est quelque part, ma femme est ailleurs. Je suis en résidence surveillée et il ne se passe rien. J’ai besoin de votre aide », a imploré Ali Bongo Ondimba.

    Cette annonce intervient quelques instants après la proclamation des résultats de la dernière élection présidentielle par le CGE, leur annulation par le CTRI qui a annoncé avoir pris le pouvoir et procédé non seulement à la destitution du régime en place, mais surtout à l’annulation des derniers scrutins. 

    Pour le moment, les frontières du pays sont fermées jusqu’à nouvel ordre. Toutes les institutions de la République, notamment, le gouvernement, le Sénat, l’Assemblée Nationale, la Cour constitutionnelle, le Conseil économique, social et environnemental, le Conseil gabonais des élections  (CGE), sont dissoutes. 

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x