mardi, mai 21, 2024
More

    Critic’Art : la fabrique des icônes, She (EP) par Krist

    les plus consultés

    KRIST KRIST
    KRIST KRIST
    De son vrai nom Jilkrist BINGANA MOMBO, Krist est un critique d'art de 25 ans. En Master recherche de Lettres Modernes, il est également un artiste auteur compositeur. C'est à la croisée de la littérature et de la musique que Krist nous propose des lectures interprétatives des textes de chansons. Depuis février 2022, il est contributeur à Inside News241.

    La critique d’art est l’art de juger les œuvres de l’esprit à travers une traduction du langage artistique en langage logique. Un exercice auquel se prête chaque semaine avec maestria notre critique, Krist, qui nous emporte cette fois-ci dans son propre univers puisqu’il va nous parler de la fabrique des icônes à travers son ep She. Découverte.

    She, l’EP de l’artiste Krist.

    L’icône se définit comme un signe qui ressemble à ce qu’il désigne. Ainsi l’icône est de manière réflexive l’idée, l’être et sa représentation. En musique la couverture d’une œuvre peut être assez aisément identifiée comme son icône en ce qu’elle permet, même lorsqu’elle n’est pas titrée, la reconnaissance de l’œuvre et des éléments qui la composent. 

    Parler d’une fabrique de l’icône dans She revient à identifier les mécanismes par lesquels la couverture assume la fonction de représentation de l’œuvre à l’échelle de la définition que nous nous faisons de l’icône. 

    La couverture, pochette, jaquette, artwork et quel que soit le nom qu’on choisit de lui donner est devenue assez rapidement un élément incontournable des œuvres musicales. A tel point qu’un champ s’est développé entièrement autour du métier d’illustrateur. Premièrement stratégie commerciale, la couverture est devenue aujourd’hui une part de l’œuvre elle-même : puisqu’elle incarne sur le plan de l’identification le titre et l’auteur de l’œuvre mais peut aussi être sur le plan de l’interprétation un indice nécessaire à la compréhension de l’œuvre.

    La composition imagologique représentant l’ep She par Krist est un exemple de la relation horizontale entre la couverture et l’œuvre musicale. Elle plonge l’auditeur dans l’œuvre avant l’œuvre. Par l’association du titre et de la photographie et la position centrale du mannequin sur la couverture, on peut situer le sujet féminin «she ou elle» comme l’élément central de l’œuvre. La focalisation de l’œuvre sur la figure de la dame inscrit l’œuvre dans un art courtois dont le principe premier serait la mise en scène des vertus de la dame et du dévouement de l’homme-chevalier. Il n’est pas surprenant alors que les chansons soient centrées sur les efforts de l’homme pour sa belle à l’instar du titre She qui déclare « Comme l’on va à la lune et que l’on revient sur terre, je marcherai des kilomètres juste pour rentrer dans ton cœur».

    Aussi, avec le développement du symbolisme, les couleurs sont pensées au-delà de leur perception visuelle pour désigner par analogie ou association des sensations et des sentiments. Le jaune qui recouvre en majeure partie la couverture de l’œuvre désignerait l’éclat, la joie  ou par association toutes valeurs positives incluant la chaleur nécessaire à l’épanouissement des relations sociales et amoureuses en particulier. La couleur jaune serait ainsi la transposition du bonheur qui remplit l’artiste dans That Games part II lorsqu’il dit : « Des millions de dollars ne valent pas comment elle me fait me sentir, je suis casé pour de vrai». 

    Cette symbolique des couleurs prend un plus grand intérêt dans la construction du sens de l’icône lorsque l’on prête un regard attentif à des indices qui viennent la contraster. 

    L’effet de vignettage formant une ombre noire qui semble se propager pour recouvrir la couleur principale pourrait être une technique de soulignement de la chaleur de l’œuvre mais prend plutôt le sens contraire au regard de deux autres indices qui en complète le caractère. Dans un premier temps la fleur de narcisse se fait le symbole d’un amour autocentré, donc incompatible à un sentiment amoureux sainement partagé. Dans un second temps le numéro inscrit dans le code bar désignerait la suite de touches que l’on appuie sur un ancien téléphone à clavier pour inscrire le texte « JTM, JTM PAS ». Ce dernier indice serait alors énonciateur d’un doute qui lui aussi se trouve incompatible au caractère premier que l’œuvre semble vouloir aborder en s’inscrivant dans un genre courtois. En ce sens le titre Paramore Song regorge de phrases paradoxales telles que « Je te souhaite pleins de jours heureux quand tu me souhaites la mort, tu es définitivement folle (amoureuse)».

    En somme la couverture est un élément non négligeable dans la constitution d’une œuvre musicale. Elle est un moyen d’explicitation de l’œuvre dans laquelle peut se situer, au-delà de la présentation du thème, l’occasion de confronter les différents discours chantés. La couverture devient icône ainsi en ce sens qu’elle n’est plus une image simplement associée à l’œuvre mais  l’œuvre elle-même mise en image.

    Actualités : L’ep She est désormais disponible sur les plateformes de streaming internationales. Un nouveau souffle pour ce projet dont la suite intitulée IS a été annoncée partiellement par l’artiste.

    By KRIST

    De son nom à l’état civile Jilkrist BINGANA MOMBO, Krist est un artiste et critique d’art gabonais. Auteur de musique Jazz et passionné par les arts écrits, les articles qu’il propose s’intéressent aux possibilités interprétatives des œuvres d’arts. Il s’agit donc d’utiliser les outils et théories savantes de la critique littéraire pour interpréter des œuvres musicales et autres, afin d’en souligner le génie

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x