Gabon : 5,6 milliards mobilisés par la SCG-Ré sur le marché financier sous-régional 

LE COFFRET

Annoncée il y a près d’un an en marge de la 105ème session ordinaire de la Commission Régionale de Contrôle des Assurances (CRCA), qui s’est tenue du 13 au 18 décembre 2021 à Yaoundé au Cameroun, l’opération d’augmentation de capital de la SCG-Ré s’est achevée il y a quelques jours par un véritable succès. Espérant 5 milliards de fcfa, le réassureur gabonais a finalement réussi à mobiliser jusqu’à 5,6 milliards de fcfa. Soit un taux de souscription de 113%, preuve de l’engouement qu’à suscité cette opération inédite. 

Après avoir récemment obtenu le quitus de la Commission de Surveillance du Marché Financier (COSUMAF) pour son opération d’augmentation de capital, la Société Commerciale Gabonaise de Réassurance (SCG-Ré) s’était donnée pour mission de séduire les investisseurs de la sous-région pour sa levée de fonds. Sûr de ses acquis, l’entité dirigée par Andrew Gwodog, filiale du FGIS et contrôlée à 69% par l’État gabonais, n’a pas tremblé puisqu’elle a réussi à mobiliser 13% de plus que ce qui était prévu initialement.

LIRE AUSSI : Gabon : la SCG-Ré obtient le visa de la Cosumaf pour sa levée de fonds de 5 milliards de fcfa 

En effet, alors que l’objectif était de lever 5 milliards de fcfa, ce sont finalement 5,6 milliards qui ont été collectés, témoignant de l’engouement suscité par cette opération d’appel public à l’épargne inédite, qui devrait permettre à la SCG-Ré de matérialiser son « Plan Stratégique et de Développement 2022-2027 ». Un plan qui devrait lui permettre de financer l’expansion de ses activités au-delà du territoire gabonais. 

Si « conformément à l’objectif de la levée de fonds défini au préalable, la SCG-Ré a décidé d’arrêter le montant de l’opération uniquement à 5 milliards de fcfa », servant « en priorité les personnes physiques », comme indiqué par la compagnie dans l’Avis de clôture de l’émission signé le 8 décembre dernier par son administrateur directeur général, le succès de cet APE témoigne de l’ambition du réassureur. A noter que grâce à ces 5 milliards mobilisés, le capital social de la compagnie passe de 10 à 15 milliards de fcfa.

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dernière Publication

Gabon : les victimes d’AVC pourront désormais retrouver la motricité des parties du corps paralysées

Grâce à l'Unité neuro-vasculaire (UNV) du CHU de Libreville qui pratique depuis 2021 les opérations de thrombolyse, les victimes...

Top 5 des articles les plus lus par nos lecteurs

Nos lecteurs ont aussi aimé cet article

Soutenez la presse libreChoisissez une offre
+
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x