mardi, mai 21, 2024
More

    Gabon : explosion des recettes fiscalo-douanières au premier trimestre 

    les plus consultés

    Le Gabon semble avoir entamé l’année 2024 sous de très bons auspices, enregistrant une performance impressionnante en matière de recettes fiscalo-douanières. En effet, le ministère gabonais de l’Économie et des Participations a annoncé avoir généré plus de 388 milliards de fcfa durant le premier trimestre, surpassant ainsi les objectifs prévisionnels de 52,2 milliards fcfa.

    Ces résultats importants sont le fruit d’une mobilisation efficace, à hauteur de 273,1 milliards fcfa en recettes fiscales et 115,8 milliards fcfa en recettes douanières. Ces chiffres constituent un net dépassement des attentes, avec des prévisions initiales respectives de 231,2 milliards et 102,4 milliards de fcfa. Avec un taux de réalisation de 111,5 %, ces données confirment une gestion optimisée et une forte croissance économique.

    LIRE AUSSI : Fraude fiscale : la Douane recouvre 16 milliards de fcfa d’arriérés fiscaux 

    La dynamique de collecte a été particulièrement robuste dès le début de l’année, avec des recettes fiscales collectées à 111,9 milliards de fcfa en janvier et se poursuivant de manière stable jusqu’en mars. Les recettes douanières ont également affiché une performance remarquable, atteignant une mobilisation de 113 % sur la période considérée.

    L’une des raisons majeures de cette excellente performance serait l’augmentation significative du nombre d’entreprises enregistrées, attestant une vitalité économique renforcée. Entre février 2023 et février 2024, le nombre d’entreprises a grimpé de 1 080 à 1 585, illustrant “un climat des affaires de plus en plus propice aux investissements et au développement commercial”, selon les informations du ministère.

    LIRE AUSSI : Gabon : les impôts et la douane récoltent plus de 405 milliards de fcfa 100 jours après la prise du pouvoir par le CTRI 

    En outre, les efforts du ministère en matière de contrôles pour combattre la vie chère ont aussi porté leurs fruits. Ces initiatives ont permis de détecter 670 infractions, générant ainsi 19,7 millions de fcfa en pénalités, contribuant directement à l’accroissement des recettes du gouvernement.

    Si ce rythme venait à se maintenir, l’économie gabonaise pourrait bien connaître l’une de ses meilleures années sur le front des recettes publiques. Reste à savoir si le gouvernement brillera également sur la diversification de l’économie comme annoncé il y a peu.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x