jeudi, février 22, 2024
More

    Gabon : le mauvais état de la route empêche le démarrage de l’enrôlement à Gamba

    les plus consultés

    Les autorités gabonaises qui ont souvent indiqué avoir bitumé sous le magistère d’Ali Bongo Ondimba le plus grand nombre de routes praticables sont désormais rattrapées par la réalité sur le terrain. En effet, la révision du fichier électoral prévu débuter le 9 mai 2023 sur l’ensemble du territoire n’a pas pû être effective à Gamba.

    Pour cause, le tronçon routier reliant la localité au reste du pays est dans un état exécrable. La situation est telle que le matériel parti de Libreville ne serait arrivé que vendredi dernier, et ce par l’activisme du ministre de l’Enseignement supérieur, Patrick Daouda Mouguiama qui n’a rien à voir avec l’organisation des élections. 

    Une fois à Gamba, l’équipe dépêchée était contrainte de consacrer la journée du lundi à une formation rapide au maniement du kit électoral et à l’installation de tous les équipements nécessaires pour le bon déroulement des opérations.

    « C’est ce mardi que les citoyens de Gamba pourront commencer à vérifier leur nom sur la liste et à s’inscrire pour ceux qui n’ont pas leur nom », rapportent nos confrères Gabonactu.

    Rappelons que les opérations de révision des listes électorales sont prévues durer 30 jours, soit du 9 mai au 7 juin 2023. Après les enrôlements, les populations ne bénéficieront que de 3 jours pour les réclamations. 

    Interviendra ensuite la distribution des cartes d’électeurs dans la perspective du scrutin présidentiel prévu pour la période juillet-août 2023. Ce scrutin sera suivi des législatives et des locales.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x