mardi, avril 23, 2024
More

    Gabon : les victimes d’AVC pourront désormais retrouver la motricité des parties du corps paralysées

    les plus consultés

    Grâce à l’Unité neuro-vasculaire (UNV) du CHU de Libreville qui pratique depuis 2021 les opérations de thrombolyse, les victimes d’accident vasculaire cérébral (AVC) au Gabon pourront désormais retrouver les facultés des parties du corps paralysées. 

    Avec cette technique qui consiste à injecter un produit pour déboucher l’artère cérébrale obstruée par un caillot, les patients pourront rapidement retrouver la fonction qu’ils avaient perdue après avoir été victimes d’un AVC, ischémique notamment.

    En tout cas, les équipes médicales de l’Unité neuro-vasculaire du CHUL, ne sont pas à leur premier bon résultat. Depuis 2021, près de 400 opérations de thrombolyse ont été réalisées avec succès. Ces succès ont même fait que le Gabon possède l’un des deux rares CHU de la CEMAC à réaliser ces opérations sur les victimes d’un AVC, rapportent nos confrères de Gabonactu. 

    Le CHUL devient alors la deuxième structure du genre à pratiquer la thrombolyse en Afrique centrale après le Congo Brazzaville. Mieux encore, en l’espace d’un mois, les équipes médicales de l’Unité neuro-vasculaire du CHUL ont procédé avec grand succès à deux opérations de thrombolyse réalisée sur deux patients arrivés vendredi dernier dans les délais.

    Ces derniers ont immédiatement (environ une heure de temps seulement après l’opération) recouvrés l’essentiel de leurs capacités physiques et l’usage de la parole.

    Ce qu’il faut dire c’est que la thrombolyse n’est possible que sur les patients qui se rendent à l’hôpital dans les temps requis, c’est-à-dire, à moins de 4 heures de temps après la manifestation des premiers signes d’AVC. 

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x