samedi, avril 13, 2024
More

    Gabon : l’État aurait versé 22 milliards fcfa de loyers à des propriétaires immobiliers privés en 2021

    les plus consultés

    Selon Sosthène Ossoungou Ndibangoye, alors ministre du Budget et des Comptes publics d’Ali Bongo Ondimba du 17 juillet 2020 au 8 mars 2022, l’État gabonais aurait versé la colossale somme de 22 milliards de fcfa de loyers à des propriétaires immobiliers privés en 2021.

    La facture serait 5,5 fois au-dessus de la normale, ce d’autant plus que pour l’année 2021 la loi de finance fixait à 4 milliards seulement la charge locative des administrations publiques. Ce qui représente 600% de dépassement budgétaire. 

    Cet état de fait sera consubstantiel à la promesse non tenue du chef de l’État gabonais, Ali Bongo Ondimba qui avait indiqué dans son programme de société brandit aux populations gabonaises à l’élection présidentielle de 2016. 

    Selon le bilan  du second septennat d’Ali Bongo Ondimba (2016 –2023) dressé par l’économiste Mays Mouissi et le juriste et directeur de publication de Gabon Media Time Harold Leckat, en plus des économies budgétaires qu’auraient pu générer la réalisation de cette promesse électorale du candidat Ali Bongo Ondimba en 2016, sa mise en œuvre aurait aidé le pays a bien d’égards.

    La matérialisation de cette promesse aurait permis entre autres de regrouper les différents services administratifs du pays éparpillés à travers les villes de Libreville, Owendo et Akanda ; d’améliorer l’environnement de travail de ses agents et d’améliorer l’empreinte environnementale du pays. 

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x