mardi, mai 21, 2024
More

    Gabon : l’imam Benyamine Andjoua nouveau président du CSAIG

    les plus consultés

    En remplacement d’Ismaël Oceni Ossa boudé depuis plusieurs années, l’imam Benyamine Andjoua a été porté le mardi 12 septembre 2023 à la tête du Conseil supérieur des affaires islamiques (CSAIG) par la Communauté musulmane du Gabon. Pour la circonstance, théologiens, prédicateurs et imams venus des neuf provinces du pays se sont retrouvés à la mosquée Hassan II sise à Libreville, pour une large concertation qui a abouti au choix de cet imam de la grande mosquée de Franceville.

    « Puisse Dieu lui accorder sa grâce, puisse Dieu soutenir ses choix », ont déclaré les imams souhaitant tout aussi que Dieu protège et dirige les autorités de la transition au Gabon à qui ils assurent « qu’ils ont la prière et le soutien de la communauté musulmane ». Ils bénissent par ailleurs les autorités de la transition pour le renversement d’Ali Bongo et sa démarche visant à garantir la paix dans le pays. 

    Les imams voient dans la démarche des nouvelles autorités « un geste généreux de partage » à travers lequel ils « ont mis au grand jour l’ADN du peuple gabonais qui est la paix ». Pour rappel, l’imam Benyamine Andjoua remplace à la présidence du conseil supérieur des affaires islamiques du Gabon, l’Imâm Oceni Ossa placé en garde à vue depuis l’arrivée des militaires au pouvoir.

    Réélu à la présidence du CSAIG en février 2022, Oceni Ossa avait des attaches très fortes avec le régime déchu du président Ali Bongo Ondimba. D’ailleurs, un de ses fils était directeur de cabinet adjoint 2 du président Ali Bongo. Il a été interpellé dans la foulée du putsch qui a mis fin au régime d’Ali Bongo.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x