lundi, mai 27, 2024
More

    Gabon / rapport Covid-19 : plus de 4,7 milliards de fcfa reçus par Gsez pour des masques et autres équipements non livrés en 2020

    les plus consultés

    Entreprise aux multiples facettes ancrée dans de nombreux secteurs d’activités au Gabon dont l’exploitation forestière, la logistique portuaire et aéroportuaire, les travaux publics avec sa filiale Société Autoroutière du Gabon (SAG), Gsez l’a encore prouvé en 2020 dans un contexte de crise économico-sanitaire. Comme l’a récemment révélé le rapport d’audit d’un cabinet indépendant réputé pour sa fiabilité, l’entreprise dirigée par Gagan Gupta a bénéficié des largesses de l’Exécutif dans un domaine étonnant. 

    Bien qu’opérant principalement dans la logistique portuaire et aéroportuaire, Gsez (Gabon Special Economic Zone) s’est, semble-t-il, le temps de la pandémie de covid-19, mué en fabricant de respirateurs et autres masques et gels hydroalcooliques. C’est ce que révèle le rapport 2020 sur le Fonds spécial de lutte contre la covid-19 publié par le cabinet indépendant engagé pour l’occasion, qui indique que pas moins de 4,7 milliards de fcfa ont été alloués à cette entité pour des équipements dont lesdits respirateurs. 

    En effet, discrète tout au long de la crise et dès son apparition en mars 2020, Gsez a pourtant pu bénéficier des largesses de l’Exécutif, et c’est peu dire, puisque ce ne sont pas moins de 4,7 milliards de fcfa qui lui ont été alloué pour la livraison d’une centaine de respirateurs, des équipements médico-techniques et autres masques, gels et gants. Incompréhensible quand on sait que l’entreprise ne dispose pas de l’expertise requise pour ce type de matériel.


    Mieux encore, comme si l’absence d’expertise dans ce domaine n’était pas suffisante, dans la passation de marchés qui a découlé de ce décaissement, plusieurs anomalies ont été révélées par l’auditeur indépendant. Parmi elles, « une absence d’établissement de convention avec le prestataire malgré le montant élevé de la transaction (…) des incohérences entre la date de livraison et de réception desdits équipements (…) des différences significatives entre les quantités demandées et celles livrées  ». Autant d’éléments justifiant d’un nouveau détournement massif.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x