Journées de l’Industriel : Orabank Gabon confirme sa volonté d’accompagner et soutenir la mise en oeuvre du PAT

LE COFFRET

Ouvertes le 10 novembre dernier par le Premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda, les Journées de l’Industriel, dont les travaux et discussions se sont articulés autour des stratégies devant permettre d’« ancrer le Gabon sur la voie du développement industriel durable et inclusif », ont également permis à certaines entreprises de confirmer leur volonté de soutenir la mise en oeuvre du PAT. C’est le cas du groupe bancaire Orabank, qui autour de discussions portant sur «l’économie verte dans la politique d’industrialisation du Gabon », a apporté une certaine expertise. 

Dirigé par Abdoul Younoussi, le groupe bancaire panafricain Orabank, présent aux journées de l’industriel depuis le 10 novembre, a participé ce samedi 12 novembre au panel sur le thème « L’économie verte dans la politique d’industrialisation du Gabon », dont l’orateur principal est l’ancien ministre de l’Agriculture Biendi Maganga Moussavou. Représenté par son directeur général adjoint Christ Didier Mengome, le groupe a ainsi pu décliner son ambition dans le Gabon vert, pilier du PSGE et réaffirmer sa volonté de soutenir le gouvernement dans la mise en œuvre du PAT. 

Définie par le PNUE (Programme des Nations Unies pour l’Environnement), comme « une économie qui entraîne une amélioration du bien-être humain et de l’équité sociale, tout en réduisant de manière significative les risques environnementaux et la pénurie de ressources », l’économie verte est effectivement, aujourd’hui, au coeur des débats. Mêlant stratégie de recyclage, principes de développement durable, croissance des revenus et des emplois impulsée par des investissements publics et privés réduisant les émissions de carbone et la pollution, tout en améliorant l’efficacité énergétique et la productivité des ressources, celle-ci pourrait mener le Gabon vert une réelle inclusion financière. 

C’était donc tout l’enjeu de la prise de parole du groupe bancaire, qui on le rappelle s’est engagé aux côtés de l’agence française de développement (AFD), à soutenir l’investissement par des mesures d’adaptation au réchauffement climatique, facilitant l’accès à une énergie durable abordable pour garantir le développement d’une économie sobre en carbone. 

A noter qu’en marge de ces journées, il était possible à travers le stand Orabank, d’ouvrir des comptes in situ, d’acquérir ou de recharger des cartes prépayées, ou encore de retirer de l’argent via un Gab surplace au Jardin Botanique de Libreville.

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dernière Publication

Unité de l’opposition : REAGIR appelle à une large adhésion et à une accélération du processus  

Dans un communiqué parvenu à la rédaction d'Inside News241, le parti REAGIR (Réappropriation du Gabon, de son Indépendance, pour...

Top 5 des articles les plus lus par nos lecteurs

Nos lecteurs ont aussi aimé cet article

Soutenez la presse libreChoisissez une offre
+
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x