jeudi, mai 30, 2024
More

    La Beac prévoit un taux d’inflation à 6,4% en 2023 en zone Cemac

    les plus consultés

    Selon les prévisions de la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), l’inflation pourrait connaître une hausse de 6,4% en zone Cemac au cours de cette année. L’annonce a été faite au terme de la première session de son Comité de politique monétaire (CPM) de l’année 2023, tenue le 27 mars à Yaoundé, la capitale camerounaise. 

    L’inflation sera portée par « la fonction produits alimentaires et boissons non alcoolisées », en lien avec la récente augmentation des prix des produits pétroliers à la pompe dans certains pays de la communauté. 

    Le volume du crédit bancaire, censé diminuer avec la hausse des principaux taux directeurs de la banque centrale, est aussi annoncé à la hausse. A ce sujet, la Beac projette une augmentation des crédits à l’économie de 10% en 2023 dans la Cemac. 

    Il faut dire que l’une des conséquences de cette inflation est qu’au cours du CPM du 27 mars 2023, la Beac a décidé de relever de 50 points de base le taux d’intérêt des appels d’offres (Tiao), passant de 4,5% à 5% ; ainsi que le taux de la facilité de prêt marginal, qui passe de 6,25% à 6,75%.

    C’est la 3e fois que ces taux directeurs sont relevés depuis mars 2022. Mais, l’on constate que cette augmentation des taux directeurs, destinée à combattre l’inflation au moyen du durcissement de l’accès au crédit bancaire, n’a pour l’instant pas arrêté les tensions inflationnistes ni la croissance du financement de l’économie.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x