samedi, juin 22, 2024
More

    Owendo : Sobéa épinglée, quand la réhabilitation des voiries patine encore

    les plus consultés

    Ferdinand DEMBA
    Ferdinand DEMBAhttp://www.insidenews241.com
    Passionné de lettres et désormais de chiffres, FD est le directeur de publication d’Inside News241. Journaliste de métier et de convictions, lui et son équipe sont au service d’une information objective, d’utilité publique et au service de la vérité.

    La réhabilitation des voiries d’Owendo connaît une nouvelle fois des déboires, confirmant les craintes récurrentes sur les capacités de Sobéa, l’entreprise en charge des travaux. Les retards accumulés et les travaux bâclés ont une nouvelle fois fait l’objet d’un constat alarmant cette semaine.

    Sur les 1 203 kilomètres de routes devant être réhabilités, seulement 202 mètres ont été bitumés par Sobéa. Ces efforts dérisoires sont d’autant plus frustrants que les zones d’intervention, bien connues de l’entreprise depuis 2022, n’ont vu que peu d’améliorations. Le constat a été fait par la Taskforce et le Délégué spécial en charge de la gestion de la commune d’Owendo, le général de division Arnaud Sandri Nombo, en présence d’un représentant de Sobéa.

    Un rapport antérieur de la Taskforce sur la dette intérieure avait déjà mis en cause Sobéa pour prestations inexistantes et surfacturations atteignant plusieurs milliards de francs fcfa. L’entreprise avait par conséquent été contrainte de bitumer plusieurs tronçons de route supplémentaires dans le Grand Libreville, dont les 1 203 km de route à Owendo.

    Malgré ces obligations, les mêmes problèmes subsistent : nids-de-poule, zones affaissées, et une démobilisation des ouvriers bien avant la fin des travaux. La Taskforce, exaspérée par la lenteur et l’inefficacité récurrentes des travaux, a fermement ordonné à Sobéa d’achever le kilomètre restant, tout en corrigeant les malfaçons identifiées sur les 202 mètres réalisés. 

    La patience semble s’amenuiser, et la Taskforce a d’ores et déjà prévenu de son intransigeance face à de nouveaux retards ou à des travaux de qualité médiocre. Sobéa est donc sous pression pour redresser la barre et prouver sa capacité à mener à bien ce projet crucial pour la commune d’Owendo.

    LIRE AUSSI : 👇🏾👇🏾

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x