jeudi, mai 30, 2024
More

    Oyem : des pensionnaires de la CNSS barricadent le boulevard de l’indépendance 

    les plus consultés

    Rien ne va plus dans le septentrion. Des pensionnaires de la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss), dans la province du Woleu-Ntem, ont envahi la rue le 05 janvier 2023. La raison de cette invasion de la rue par ces retraités serait le non-paiement de leurs pensions dû à la grève des agents de la caisse qui réclament leur 13ème mois. 

    Depuis le lancement du mouvement de grève illimitée des agents de la Caisse nationale de sécurité sociale, le 2 janvier dernier, sur toute l’étendue du territoire nationale, l’équipe dirigeante conduite par Christophe Eyi ne sait plus à quel saint se vouer. En effet, des pensionnaires de la province du Woleu-Ntem ont décidé de barricader le boulevard de l’indépendance de la ville d’Oyem. Ces derniers réclament le paiement de leurs pensions, rapportent nos confrères de Radio Gabon.

    Les pensionnaires ont également érigé des barricades devant la Cnss à Oyem.

    Pour ces compatriotes ayant servi l’Etat pendant toute leur carrière, ce mouvement d’humeur dans les rues de la capitale provinciale du Woleu-Ntem a pour objectif de « se faire entendre auprès des plus hautes autorités du pays« , rapporte Radio Gabon. Ce d’autant plus qu’aucun agent de la Cnss à Oyem ne serait présent pour assurer le service minimum depuis le 2 janvier dernier. Personne donc derrière les caisses pour servir ces pensionnaires épuisés par la vie et les va-et-vient. 

    Pour rappel, nombreux parmi ces pensionnaires (pour la plupart des personnes du troisième âge) ne sont pas habitants d’Oyem. Ils doivent rallier leurs villages une fois en possession de leurs pensions. 

    Si la grève se poursuit dans les mêmes conditions, sans service minimum, le pire peut être à craindre pour certains de ces compatriotes. Vivement que l’administration provisoire de la Cnss parvienne à trouver une solution rapide à cette situation insoutenable.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x