mercredi, février 21, 2024
More

    Rapport AFD : le Gabon parmi les pays « partiellement libres » en matière de liberté sur Internet 

    les plus consultés

    Selon le rapport de l’Agence française de développement (AFD) sur les libertés numériques dans les pays francophones d’Afrique, publié en mai 2023, le Gabon figure dans la catégorie des pays  d’Afrique « partiellement libres » en matière de liberté sur Internet. 

    Avec  une note de 45 sur 100, notre pays a encore du chemin à parcourir pour garantir à ses citoyens les libertés numériques fondamentales. Et pour cause quelques unes de ses pratiques peu orthodoxes. Selon le rapport dressant un état des lieux des libertés numériques dans 26 pays francophones en Afrique, le Gabon use généralement de trois pratiques à l’origine de ce positionnement.

    La première pratique est la coupure d’Internet au moment des élections (lors de la présidentielle de 2016 par exemple). La seconde est le déploiement de lois sur la cybersécurité qui sont souvent instrumentalisées à l’encontre de journalistes, défenseurs des droits humains et citoyens critiques du gouvernement.

    La dernière est le recours systématique à des outils de surveillance et d’interception de réseaux. A cause de ces pratiques, le pays a obtenu des notes peu favorables en lien avec les trois critères retenus par le rapport. Sur le critère des obstacles à l’accès (qualité des infrastructures, coût de l’accès à Internet, cadre réglementaire, indépendance des FAI…), le pays à obtenu 17 points sur 25 possibles. 

    Sur le critère des limites au contenu (blocages, filtrage, censure ou autocensure…), le Gabon a obtenu 14 points sur 35 possibles. Enfin, sur le critère des violations des droits des utilisateurs (restrictions de l’activité en ligne, surveillance, atteintes à la vie privée, répression de la liberté d’expression…) le pays a obtenu 14 points sur 40 possibles.

    L’Agence française de développement (AFD) salue toutefois le taux de pénétration de l’Internet dans le pays où la proportion d’internautes est passée de 48% à 62% entre 2016 et 2020. Elle félicite la mise en place des infrastructures de réseau haut débit à fibre optique ou encore la forte baisse des tarifs Internet et l’amélioration de la qualité du réseau.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x