Climat : vers l’organisation d’un sommet sur la préservation des forêts tropicales à Libreville 

LE COFFRET

Après avoir organisé du 29 août au 2 septembre dernier, la Semaine Africaine du Climat axée cette année sur la résilience face aux risques climatiques, la transition vers une économie à faibles émissions et le développement de partenariats pour résoudre des défis urgents, le Gabon devrait accueillir très prochainement un nouvel événement en rapport avec la préservation des forêts tropicales. C’est ce qui a été annoncé ce 7 novembre par le président de la République Ali Bongo Ondimba, en marge de la COP27 qui se tient actuellement à Sharm El-Sheikh en Egypte.

En partenariat avec la France, le Gabon devrait organiser en mars 2023, son « One Planet Summit », afin d’adopter de nouveaux plans d’actions pour la préservation du couvert forestier. Après avoir accueilli une Semaine Africaine du Climat axée cette année sur la résilience face aux risques climatiques, la transition vers une économie à faibles émissions et le développement de partenariats pour résoudre des défis urgents, le pays dirigé par Ali Bongo Ondimba, qui en a lui-même fait l’annonce ce 7 novembre, devrait donc une nouvelle fois être au devant de la scène. 

Très impliqué à l’international sur ces questions climatiques, le numéro 1 gabonais, pourrait avec ce nouveau sommet qui devrait être l’occasion d’une première visite du président Emmanuel Macron en terre gabonaise, s’affirmer comme « Le » défenseur africain de la cause. Avec pour objectif d’avancer de manière ambitieuse et significative sur ces questions de préservation des forêts tropicales, qui sont au cœur des enjeux climat et biodiversité, ce « One Planet Summit » pourrait avoir un impact non négligeable. 

A noter qu’il devrait permettre sous la houlette du Gabon, de nouer de nouveaux Partenariats pour la conservation positive (PCP), qui eux, permettront de converger une harmonisation du statut de ces réserves vitales de carbone et de biodiversité. Organisée pour la première fois en 2017 en France à l’initiative de Macron, ce « One Planet Summit » sonne néanmoins comme celui de la dernière chance, tant les États Pollueurs peinent à mobiliser les finances afin de lutter efficacement contre les changements climatiques.

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dernière Publication

Gabon : les députés appellent à la «limitation de la pratique excessive des exonérations consenties à certaines entreprises»

En plein examen du controversé projet de Loi de règlement 2020, les députés ont passé en revue la stratégie...

Top 5 des articles les plus lus par nos lecteurs

Nos lecteurs ont aussi aimé cet article

Soutenez la presse libreChoisissez une offre
+
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x