lundi, mai 27, 2024
More

    Communiqué : Olam retrace les grandes étapes de son développement au Gabon

    les plus consultés

    Dans un communiqué paru à la rédaction d’Inside News241, Olam répond aux nombreuses accusations qui fusent sur les réseaux sociaux et dans certains médias, avant de retracer les grandes étapes de son développement au Gabon. Lecture.

    Libreville, le 28 septembre 2023 – Depuis 1993, OLAM s’est investi dans un partenariat stratégique visant à soutenir la diversification de l’économie gabonaise. En une décennie de développement au Gabon, OLAM a mené à bien les plus importants projets d’infrastructures depuis l’indépendance du Gabon. Dans le contexte actuel, OLAM souhaite répondre aux fausses informations diffusées et en profiter pour retracer les grandes étapes de son développement au Gabon. 

    1. OLAM PALM GABON : la plus grande plantation de palmier à huile gérée par une entreprise en Afrique 

    Olam Palm est installée à Lambaréné depuis juillet 2016.

    Dans le cadre d’un partenariat public privé, OLAM PALM GABON est détenue à hauteur de : 

    ● 40% par la Caisse des Dépôts et Consignations du Gabon (CDC), soit l’État Gabonais; ● 60% par Olam Global Holdco Pte Ltd (société de droit singapourien du groupe Olam dont les principaux actionnaires sont le Fonds Souverain de l’État de Singapour Temasek Holdings (51,2%) et Mitsubishi Corporation Japan (14,4%). La société OLAM est cotée à la bourse de Singapour. 

    Au total en 2022, les investissements au sein d’OLAM PALM GABON ont atteint environ 1106 milliards de FCFA. OLAM a supporté environ 98% de ce montant (soit environ 1080 milliards de FCFA) et la République gabonaise 2% (soit environ 25,7 milliards de FCFA). 

    L’entreprise n’a aujourd’hui aucune dette et ne bénéficie d’aucune garantie de l’État gabonais. 

    ● Avec 63 300 hectares plantés, OLAM PALM GABON répond aujourd’hui intégralement à la demande nationale et exporte une partie de sa production à l’étranger. Aujourd’hui, 32 500 tonnes d’huile de table sont produites par an (Cuisin’Or et Palma). 

    ● OLAM a construit 3 usines de transformation de régimes en huile de palme (ayant une capacité totale de transformation de 225 tonnes par heure), une raffinerie et un entrepôt de stockage d’huile. 

    ● La production était de 150 000 tonnes en 2022 et atteindra à terme 350 000 tonnes, une fois les plantations à pleine maturité. 

    ● OLAM PALM GABON comprend aujourd’hui 4 255 employés pour lesquels elle a construit 3 386 logements. 

    2. OLAM RUBBER GABON : la plus grande plantation d’hévéa gérée par une entreprise dans le monde 

    Dans le cadre d’un partenariat public privé, OLAM RUBBER GABON est détenue à hauteur de : 

    ● 40% par la Caisse des Dépôts et Consignations du Gabon, soit l’État Gabonais; ● 60% par Carmel Investment Holdings Pte Ltd (société de droit singapourien du groupe Olam dont les principaux actionnaires sont le Fonds Souverain de l’État de Singapour Temasek Holdings (51,2%) et Mitsubishi Corporation Japan (14,4%). La société OLAM est cotée à la bourse de Singapour. 

    Avec 10 800 hectares plantés dans la province du Woleu-Ntem, OLAM RUBBER GABON est la plus grande plantation d’hévéa du monde gérée par une entreprise privée. Au total en 2022, les investissements au sein d’OLAM RUBBER GABON ont atteint 200 milliards de FCFA. OLAM a supporté 95% de ce montant (soit environ 191,1 milliards de FCFA) et la République gabonaise 5% (soit environ 9,4 milliards de FCFA). 

    ● L’entreprise n’a aujourd’hui aucune dette et ne bénéficie d’aucune garantie de l’État gabonais. 

    ● L’entreprise s’appuie notamment sur une unité de semi-transformation de caoutchouc. La production de caoutchouc a atteint près de 7 500 tonnes en 2022. 

    ● OLAM RUBBER GABON emploie aujourd’hui 575 employés et a construit des logements pour eux. 

    3. Création d’emplois nationaux, développement des compétences, mécanisation et gains de productivité : ORG et OPG s’engagent dans le développement de l’ensemble du tissu économique gabonais. 

    Les 4 830 employés des plantations d’OPG et ORG sont structurés en trois catégories d’employés en fonction de leurs spécialités : 

    ● Agents d’exécution, 90% de la masse salariale. 

    ● Agents de maîtrise, 7% de la masse salariale. 

    ● Cadres, 3% de la masse salariale. 

    La formation des nationaux a permis de progressivement remplacer les expatriés aux postes à responsabilités. Grâce à cela, à ce jour, 92% des agents de maîtrise sont de nationalité gabonaise. La masse salariale totale d’OPG et ORG est de 1,2 milliards de francs CFA mensuels, à laquelle s’ajoute le paiement des prestations de services à hauteur de 1,6 milliards de FCFA par mois. 

    La présence d’OLAM dans les provinces permet la création d’un tissu économique local, permettant de nouvelles opportunités d’entrepreneuriat et la création de Petites et Moyennes Entreprises (PME) dans de nombreux secteurs d’activités qui contribuent à hauteur de 3,3 milliards de FCFA par mois au développement des zones rurales du Gabon. 

    Les plantations de palmiers et hévéa d’OLAM au Gabon contribuent à hauteur de 7,71 milliards de FCFA chaque année aux recettes publiques (total de 42,5 milliards de FCFA sur les 5 dernières années). 

    Dans ce contexte inédit au Gabon, toutes les équipes OLAM Gabon continueront de s’investir dans leurs actions au service du développement et de la diversification économique du Gabon. 

    La direction OLAM Gabon 

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x