mardi, juillet 16, 2024
More

    Dialogue national inclusif : le Gabon à la croisée des chemins sur l’immigration et la nationalité

    les plus consultés

    Au Gabon, le débat autour de l’acquisition de la nationalité et la gestion de l’immigration a pris une nouvelle tournure en fin de semaine dernière, à l’occasion du Dialogue national inclusif. Les propositions mises sur la table dans la sous-commission axée sur  « La souveraineté nationale », relevant de la commission politique et reflétant une volonté profonde de réforme, touchent à l’essence même de la souveraineté nationale et de l’identité gabonaise.

    Le professeur Bruno Ella Nguema, en sa qualité de président de la Convention de la Diaspora gabonaise, a souligné l’importance de redéfinir le statut de citoyen gabonais. Selon lui, il s’agit de solidifier le sentiment de sécurité parmi les Gabonais, ébranlé par des années de déliquescence étatique. « Ce qu’il en ressort, est de redonner la force au statut de Gabonais, de telle sorte qu’ils se sentent en sécurité sur leur territoire à partir des critères juridiques clairement définis. C’est-à-dire, qu’il ne sera plus question d’acquérir la nationalité gabonaise facilement. Car, depuis près de 14 ans, l’Etat gabonais était en déliquescence totale, et les Gabonais étaient en insécurité physiquement, moralement, culturellement voire spirituellement »,  a-t-il déclaré.

    L’approche proposée durcit les conditions d’acquisition de la nationalité, suspendant ainsi l’accès autrefois jugé trop perméable, dans un effort de réaffirmer l’appartenance à la nation.

    Concernant le contrôle des flux migratoires, la préoccupation majeure réside dans la limitation de l’immigration, ainsi que la critique de l’absence de statistiques fiables et accessibles au public. Cette absence est perçue comme une faille majeure dans la gouvernance et la capacité de planification du pays. « Les Gabonais souhaitent la limitation du flux d’immigration (…) Et ce que nous avons déploré c’est l’absence de statistiques officielles mises à la disposition du public de façon à ce que le peuple gabonais puisse réfléchir sur ces questions-là. Il faut savoir qu’un pays sans statistiques est celui-là qui n’existe pas dans ce monde d’aujourd’hui. Et il serait bien urgent, de mettre ce dispositif dans les mains des gabonais pour que ces immigrés clandestins soient justement maitrisés par les autorités », a ajouté Bruno Ella Nguema.

    L’appel lancé par les commissaires pour une mise à jour et une transparence des données vise à doter le Gabon des outils nécessaires pour gérer efficacement l’immigration.

    Ces deux axes de propositions tracent les contours d’un Gabon qui cherche à se réinventer dans un monde globalisé, tout en préservant ses spécificités. Ils mettent en lumière un désir de renforcer la fibre nationale et de sécuriser les identités culturelles, morales et spirituelles des Gabonais. La gestion prudente de l’immigration apparaît comme une pierre angulaire de ce processus, dictée par un impératif de maîtrise et d’équilibre.

    Toutefois, ce mouvement vers une plus grande restriction dans la politique d’immigration et d’acquisition de la nationalité soulève des questions. Il invite à une réflexion profonde sur le maintien d’un équilibre entre ouverture et protection, entre dynamisme et conservation. La manière dont le Gabon naviguera entre ces pôles opposés déterminera non seulement son avenir mais aussi celui des générations à venir.

    La démarche entreprise par le Gabon, comme exposée au cours du dialogue national, est donc à la fois audacieuse et risquée. Elle cherche à rétablir un sentiment de sécurité et d’appartenance parmi les citoyens, tout en s’adaptant aux réalités d’un monde interconnecté. Les jours à venir montreront si les propositions de la sous-commission trouveront un écho favorable pour modeler un Gabon résolument ancré dans son identité, tout en étant ouvert aux vents du changement.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x