mercredi, juillet 24, 2024
More

    Dialogue national inclusif : Pr Zomo “les Gabonais doivent être optimistes quant à la transition vers une économie diversifiée”

    les plus consultés

    Le Pr Zomo Yebe Gabriel, président de la commission économique, a souligné l’importance pour le Gabon de passer d’une économie de rente à une économie de production diversifiée et créatrice d’emplois lors des récentes assises. Avec un taux de chômage des jeunes de 37% et une augmentation de la pauvreté, cette transition revêt une importance cruciale pour le pays.

    Les similitudes entre le dialogue national au Gabon et celui organisé en France dans les années 1930 sont mises en avant. Ces assises visent à faire du Gabon une grande puissance économique et sociale, tout en impliquant activement les différentes parties prenantes de la société pour trouver des solutions communes. « Le Gabon n’invente pas la roue. Ce type de dialogue organisé chez nous depuis le 02 avril dernier est similaire à celui de la France, organisé de décembre 1934 à avril 1935, après la crise de 1929 et la dépression des années 1930. Il était aussi politique, économique et social avec pour cible la France métropolitaine et d’Outre-Mer », a-t-il déclaré.

    Bien que l’objectif soit noble, il est essentiel de se confronter à une réalité plus complexe. Le Pr Zomo Yebe met en avant la lourde situation du chômage des jeunes et de la pauvreté, mais l’optimisme seul ne suffira pas à résoudre ces problèmes structurels profonds. Grâce à un dialogue national inclusif, les nouvelles autorités gabonaises offrent une plateforme où les acteurs de la société peuvent discuter des questions économiques et travailler ensemble pour une économie plus compétitive et ambitieuse. Ce changement de cap est essentiel pour répondre aux défis actuels du pays et pour assurer un avenir prospère aux Gabonais.

    Il est essentiel de tenir compte de la contrainte extérieure, notamment l’appartenance à la CEMAC, pour mutualiser les ressources et relever les défis, tels que le gap énergétique. Un sentiment de patriotisme économique est nécessaire pour atteindre les objectifs à court, moyen et long terme fixés lors de ces assises, comme l’a souligné le Pr Zomo Yebe Gabriel.

    En définitive, le Gabon a l’opportunité de passer à une économie plus diversifiée, compétitive et créatrice d’emplois grâce à ces assises. Mais les défis économiques et sociaux du pays nécessitent une approche pragmatique, mettant en lumière les problèmes profonds et s’attaquant à leurs causes structurelles pour une transformation économique réelle et bénéfique pour l’ensemble de la société gabonaise. Le format du dialogue permettra-t-il de baliser le terrain ? Wait and see.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x