samedi, avril 13, 2024
More

    Gabon : la prise en charge des insuffisants rénaux a coûté 19 milliards de fcfa en 3 ans 

    les plus consultés

    Le directeur général de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (Cnamgs), Séverin Anguilé, a indiqué le 08 mars dernier que la prise en charge des personnes malades d’insuffisance rénale au Gabon a coûté, en l’espace de 3 ans, la coquette somme de 19 milliards de fcfa au contribuable.

    « 450 patients souffrant d’insuffisance rénale sont pris en charge à 100 % par la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (Cnamgs) », a déclaré le directeur général de cet organisme étatique, Séverin Anguilé lors de la journée mondiale du rein.

    Ces personnes prises en charge bénéficient de deux à trois séances hebdomadaires au Centre national d’hémodialyse. Selon la tendance observée, le nombre des insuffisants rénaux est de manière inquiétante en croissance dans le pays. 

    La tranche de la population la plus touchée est celle des adultes souffrant des maladies cardio-vasculaires et/ou exposées à la consommation des produits en automédication. Face à cette situation, les autorités ont saisi l’occasion lors de la célébration de la journée internationale du rein pour dépister et sensibiliser le plus grand nombre dans les communes de Libreville et d’Owendo. 

    « Avec la Société gabonaise de néphrologie, les mairies de Libreville et d’Owendo, mais aussi la Cnamgs qui nous accompagnent, nous avons tenu à aller vers les populations pour leur offrir cette possibilité de se faire dépister. L’accent est mis sur la prévention : boire plus d’un litre et demi d’eau par jour », a expliqué Guy Patrick Obiang Ndong, ministre de la Santé et des Affaires sociales.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x