Grande Bretagne : Rishi Sunak, un Premier ministre plus riche que la famille royale

LE COFFRET

Officiellement nommé chef du gouvernement britannique par le roi Charles III,  il y a quelques jours en remplacement de Liz Truss, Rishi Sunak est un Premier ministre atypique dans le très conservateur Royaume-Uni. Fils d’immigrés indiens, ancien banquier chez Goldman Sachs, plus jeune Premier ministre du Royaume-Uni depuis 200 ans, le nouveau locataire du 10 Downing Street a surtout la particularité d’être plus riche que la défunte reine d’Angleterre dont la fortune se chiffrait à quelque 350 millions de livres (420 millions d’euros), selon le journal britannique The Sunday Times. Une richesse qui n’enlève cependant rien à sa capacité à diriger. 

Alors que la démission de Liz Truss à peine 44 jours après son arrivée, sous fond d’échec de sa politique socio-économique, avait été saluée par le peuple anglais et surtout la bourse de Londres qui avait fait un bond en avant dès cette annonce, le Royaume-Uni n’a pas mis longtemps à se remettre du départ de celle qu’on présentait comme la nouvelle « dame de fer ». Et pour cause, le 10 Downing Street a vu arriver un homme qui, à l’opposé de Liz Truss, correspond à la « Nouvelle » Angleterre, à savoir Rishi Sunak. 

Chef du Parti conservateur, député britannique en fonction depuis le 7 mai 2015, ancien secrétaire en chef du Trésor et chancelier de l’échiquier sous Boris Johnson, ancien banquier chez Goldman Sachs, ce fils d’immigrés indiens a su gravir les échelons pour être nommé par le roi Charles III plus jeune Premier ministre du Royaume-Uni depuis 200 ans. Particulier et atypique, l’homme de 42 ans a surtout la particularité d’être immensément riche. Une richesse plus importante que celle de la famille royale. 

Deux fois plus riche que le couple royal dont la fortune s’élève à quelque 370 millions de livres (426,4 millions d’euros), ce fils de médecin en santé publique et d’une pharmacienne est à la tête d’une fortune estimée à 730 millions de livres sterling (plus de 840 millions d’euros) par la presse britannique. Une fortune qui en fait le plus riche locataire du 10 Downing Street de l’histoire. Partisan du Brexit qu’il défend à la Chambre des communes pour Richmond (Yorks), le nouveau Premier ministre anglais aura désormais la lourde tâche de faire oublier une Liz Truss pas à la hauteur. Une tâche loin d’être aisée mais dans les cordes de cet ancien d’Oxford et de Stanford. 

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dernière Publication

Réuni en congrès ordinaire, le RPM veut d’une opposition unie en 2023

Le Rassemblement pour la patrie et modernité (RPM, opposition) tient son premier congrès ordinaire tout au long de ce...

Top 5 des articles les plus lus par nos lecteurs

Nos lecteurs ont aussi aimé cet article

Soutenez la presse libreChoisissez une offre
+
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x