mardi, février 20, 2024
More

    Le Gabon perd 12 places au classement corruption de 2023

    les plus consultés

    Selon le rapport 2023 de l’ONG britannique Transparency International publié en janvier 2023, le Gabon a perdu 12 places au classement corruption. Avec un score de 29/100, le pays se retrouve désormais à la 136e place sur 180 pays.

    Cette chute libre au classement est constante depuis quelques années. Le plus haut placement du Gabon était la 74ème place obtenue dans les années 2004. Depuis, le pays ne s’est plus jamais retrouvé dans la barre des 100 premiers Etats du classement.

    Le moins que l’on puisse dire de ce résultat c’est que le phénomène de corruption est de plus en plus grandissant au Gabon, ce malgré les activités apparentes menées par les autorités. Dans tous les cas, les opérations scorpions, enquêtes judiciaires et colloques organisés pour sensibiliser ne portent pas de fruits.

    LIRE AUSSI : Gabon : les opérations d’enrôlement démarrent mal à Port-Gentil, déjà  des dénonciations d’achats de conscience   

    Dans son dernier rapport « Mesurer la corruption en Afrique IV », la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA) souligne que  la corruption  est  la cause et l’effet d’une mauvaise gouvernance et d’institutions faibles, et constitue l’un des principaux obstacles à la transformation structurelle du continent.

    Elle entrave le développement économique, politique et social. Elle représente surtout un obstacle majeur à la croissance économique, à la bonne gouvernance et aux libertés fondamentales, comme la liberté d’expression ou le droit des citoyens à demander des comptes à leur gouvernement.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x