Gabon : plus de 1848 milliards de crédits bancaires décaissés à fin mars 2022

LE COFFRET

Évalués à 1528,6 milliards de FCFA à fin mars 2020 et à 1607,3 milliards de fcfa à fin mars 2021, les crédits octroyés par les opérateurs bancaires ont connu une nouvelle progression en mars 2022. Comme le révèlent les données fournies par la Direction générale de l’économie et de la politique fiscale (Dgepf), ce sont un peu plus de 1848 milliards de FCFA qui ont été décaissés au 31 mars 2022. Une hausse de 15% dûe en grande partie au volume de crédits octroyé au secteur privé. 

En dépit des difficultés conjoncturelles marquées notamment par le ralentissement de l’activité économique mondiale, les opérateurs bancaires n’ont pas courbé l’échine à fin mars 2022. Comme le révèlent les données fournies par la Direction générale de l’économie et de la politique fiscale (Dgepf), celles-ci ont grandement participé à la relance de l’économie nationale sur la période sous-revue, grâce notamment à un octroi de crédits en forte hausse par rapport aux trois premiers mois de l’exercice précédent.

En effet, alors qu’ils s’établissaient à 1528,6 milliards de fcfa à fin mars 2020 et à 1607,3 milliards de fcfa à fin mars 2021, les crédits bancaires se sont situés à 1848,4 milliards de fcfa à fin mars 2022. Une hausse significative de l’ordre de 15% dûe en grande partie aux crédits accordés au secteur privé (1319,5 milliards de fcfa soit 71,4% de l’ensemble des crédits bruts distribués) et à l’État (395 milliards de fcfa, soit 21,4% du total des crédits bruts octroyés), qui ont respectivement progressé de 13,6% et 7,8%. 

Pas en reste, les crédits octroyés aux non-résidents se sont eux établis à un peu plus de 70 milliards de fcfa (en hausse de 125% en glissement annuel), soit leur plus plus haut niveau depuis trois ans. On notera cependant le repli stratégique opéré par les opérateurs du secteur bancaire en ce qui concerne les crédits consentis aux entreprises publiques, puisque ceux-ci représentent désormais moins de 1% du total des crédits bruts avec une enveloppe de 13,8 milliards de fcfa à la fin mars 2022. Quant à celui des opérations de crédits-bail, le montant à fin mars passe sous les 15 milliards de fcfa (en baisse de 17,9%).

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dernière Publication

Marathon Day : 44 kits scolaires offerts par Bolloré et Owendo Container Terminal à Moanda

Dans le cadre de leur politique RSE en faveur des populations locales, Bolloré Transport & Logistics Gabon et Owendo...

Top 5 des articles les plus lus par nos lecteurs

Nos lecteurs ont aussi aimé cet article

Soutenez la presse libreChoisissez une offre
+
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x