mercredi, juillet 24, 2024
More

    Dialogue national inclusif : le point sur la journée du 11 avril

    les plus consultés

    Le traditionnel point de presse du bureau du Dialogue national inclusif (DNI), dirigé par le porte-parole Monseigneur Jean Bernard Asseko Mvé ce 11 avril, a révélé une reprise dynamique des travaux après la pause liée à la célébration de l’Aid El Kebir Le 10 avril dernier. Les commissions et sous-commissions ont redémarré avec un dynamisme renouvelé, se concentrant sur des questions cruciales pour le développement, notamment celle de l’emploi.

    L’atelier sur l’emploi a pris une dimension essentielle, en mettant l’accent sur l’auto-emploi et en ouvrant des débats sur des sujets clés tels que l’accès à l’emploi, la réinsertion professionnelle, la protection sociale des travailleurs, et les mécanismes d’accès rapide à l’emploi pour les jeunes. Ces discussions reflètent un engagement profond envers l’amélioration des conditions économiques et sociales au Gabon.

    Des sujets variés

    Dans la sous-commission emploi, l’attention s’est portée sur les ajustements potentiels au code du travail pour répondre aux besoins des citoyens gabonais. Des sujets variés, allant de la Convention sur la passation des marchés aux questions d’emploi des personnes handicapées, ont été débattus avec sérieux et prévoyance.

    Parallèlement, la sous-commission infrastructures a mis en lumière les défis liés à la localisation et à la capacité limitée de l’aéroport de Libreville, tout en examinant les enjeux de la navigation fluviale et lagunaire. Ces discussions soulignent l’importance accordée à l’amélioration des infrastructures pour soutenir le développement national.

    Accès aux commissions

    En revanche, la presse a déploré l’impossibilité d’accéder aux commissions et sous-commissions pendant les débats, afin d’avoir des réactions à chaud. Mais surtout de se faire une idée précise de la configuration des discussions dans le but de choisir elle-même les angles qui pourraient intéresser les lecteurs gabonais. Le bureau du Dialogue national inclusif a rassuré les médias de ce que des dispositions seront prises dès demain pour leur permettre de faire leur travail en toute liberté. 

    En définitive, le dynamisme et la profondeur des réflexions observés lors de ce point de presse du DNI témoignent de l’engagement continu envers un dialogue constructif au Gabon. Ces efforts sont essentiels pour identifier et résoudre les défis nationaux, et pour construire un avenir plus prometteur pour tous les Gabonais.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x