mardi, juillet 16, 2024
More

    Dialogue national inclusif : l’Impératif d’une commission Vérité, Justice et Réconciliation pour une paix durable

    les plus consultés

    Ferdinand DEMBA
    Ferdinand DEMBAhttp://www.insidenews241.com
    Passionné de lettres et désormais de chiffres, FD est le directeur de publication d’Inside News241. Journaliste de métier et de convictions, lui et son équipe sont au service d’une information objective, d’utilité publique et au service de la vérité.

    Au cœur des tumultes politiques et sociaux qui secouent le Gabon, l’appel à la création d’une commission Vérité, Justice et Réconciliation (VJR) retentit avec force au sein d’une société en quête de renouveau. La proposition, émanant largement de la société civile et des partis d’opposition à l’aube du Dialogue National Inclusif, résonne comme un impératif pour panser les plaies d’une nation ébranlée par des décennies d’injustices et de divisions. 

    Cette volonté d’ouvrir les pages sombres de l’histoire pour enfin écrire un nouveau chapitre témoigne d’une incontournable quête de vérité et de justice, préludes essentiels à toute réconciliation nationale durable. Le président du Comité pour la transition et la restauration des institutions (CTRI) et président de la transition, Brice Clotaire Oligui Nguema, semble pourtant réticent à l’idée, arguant que la période de transition en cours ne se prête guère à un tel projet. « Peuple gabonais, les combats ne se gagnent pas d’un coup. C’est à travers le temps. Le CTRI que vous soutenez depuis le 30 août 2023, se réserve d’analyser le bien-fondé d’une commission Vérité, justice et réconciliation dans le contexte actuel. Le temps d’une Transition me semble bien trop étroit pour établir les responsabilités de chaque événement en réévoquant les circonstances qui ont prévalu au moment des faits. D’autant plus que sous d’autres cieux, les commissions de ce type ont ouvert des brèches qui ne sont toujours pas fermées malgré les années. Il est bon de revenir sur le passé, je le conçois, mais cela ne doit pas nous empêcher d’avancer« , a déclaré le président de la Transition dans son discours de clôture à l’ouverture officielle du Dialogue national inclusif ce mardi 2 avril, au gymnase du palais des sports de Libreville.

    Les fondements de la réconciliation

    La réticence exprimée par le général de brigade à l’égard de la commission VJR, semble ignorer une leçon essentielle tirée d’autres expériences similaires à travers le monde : l’impératif de vérité et justice comme fondements de la réconciliation nationale. Des pays tels que l’Afrique du Sud avec sa Commission Vérité et Réconciliation ont démontré que bien que le chemin soit parsemé d’embûches, le processus de guérison nationale commencé dans la vérité et la justice est le seul à même de mener à une paix durable et inclusive.

    Les propos tenus par le président de la Transition reflètent une prise de conscience de l’importance du passé dans la construction de l’avenir, mais aussi une volonté de préserver la stabilité immédiate plutôt que de s’engager dans le difficile processus de réconciliation. Cependant, ignorer l’appel pressant à la justice et à la vérité pourrait s’avérer contre-productif, voire périlleux, pour le tissu social et politique du Gabon.

    La nécessaire quête de vérité

    L’ouverture d’une commission VJR au Gabon n’est pas seulement une nécessité morale pour les victimes de violations passées, mais également un gage de responsabilité et de maturité politique. Pour naviguer les eaux troubles de la transition et se diriger vers un avenir harmonieux, le Gabon doit embrasser pleinement cette quête de vérité, de justice et de réconciliation. Ce n’est qu’à travers ce prisme que le pays pourra espérer édifier une société réellement inclusive, et paisible, où chaque citoyen se sentira partie prenante du destin national, comme le souhaite le Comité pour la transition et la restauration des institutions et l’ensemble du peuple gabonais.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x