mardi, juillet 16, 2024
More

    Gabon : démission de Franck Ondo Methogo du PDG « pour soutenir le CTRI »

    les plus consultés

    Le parti démocratique gabonais (PDG) vient d’enregistrer sa première démission officielle d’un membre du Bureau politique depuis le renversement de son président et le régime qu’il dirigeait le 30 août 2023. En effet, Franck Ondo Methogo vient d’annoncer sa démission du PDG et son soutien au Comité pour la transition et la restauration des institutions (CTRI).

    L’avenir du Parti démocratique gabonais (PDG) s’annonce compliqué depuis la prise du pouvoir par les militaires regroupés au sein du Comité pour la transition et la restauration des institutions (CTRI) le 30 août 2023. Le parti de feu Omar Bongo géré par son fils Ali Bongo Ondimba depuis 2009 et devenu la tanière de la “légion étrangère” chapeauté par la Young Team amorce le début de sa déchéance. La visite du président de la transition, chef de l’État, le général Brice Clotaire Oligui Nguema et son discours prononcé à la place de l’indépendance de la ville d’Oyem le 23 décembre dernier ont donné le coup de grâce qui ferait sortir du bois les futurs démissionnaires de ce parti de l’ancienne majorité républicaine pour l’émergence.

    Devant la volonté de Brice Clotaire Oligui Nguema de redonner au Gabon et à son peuple sa dignité et son honneur à travers une diplomatie éclairée et des actions concrètes de développement qu’il a rappelé devant une foule immense venue l’écouter religieusement, certains pédégistes y ont vu là l’occasion de quitter le bateau et de rejoindre l’homme qui incarnerait actuellement le changement et le développement du pays.

    C’est ce qu’a fait Franck Ondo Methogo, ancien membre du Bureau politique, ancien vice-président de la Commission permanente de révision des textes, ancien vice-président de la commission permanente de discipline du PDG et fondateur du groupe socio-culturel Nouvelle Étoile. “Devant les atermoiements du Parti démocratique gabonais à s’affirmer résolument dans ce nouveau contexte  politique, moi, Franck Ondo Methogo, […] viens ce jour présenter publiquement ma démission du Parti démocratique gabonais. Un parti au sein duquel j’ai œuvré corps et âme”, a-t-il déclaré dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux.

    Il semblerait donc que le Parti démocratique gabonais n’ait pas encore adhéré à la vision du général-président, malgré la nomination de plusieurs d’entre eux dans les organes de la transition. D’ailleurs, Franck Ondo Methogo précise que les raisons de sa démission sont avant tout d’être au service de la transition. « Cette démission me permet de recouvrer ma liberté de ton et d’action et de me mettre résolument au service du président de la transition et du CTRI« , a-t-il ajouté.

    De plus, le directeur général actuel des relations avec le Parlement nommé lors du Conseil des ministres du 19 octobre dernier a annoncé le départ de 220 personnes qu’il aurait amené au parti. « De même, ma démission entraîne automatiquement celle des 110 femmes du groupe socio-culturel Nouvelle Étoile, celle des deux comités, à savoir le Comité Continent 1 et le Comité Continent 2, avec pour effet le départ des 20 membres du bureau desdits comités, des 10 membres du Conseil national et des 80 membres du conseil du Comité central », a-t-il précisé.

    Franck Ondo Methogo ne compte pas s’en aller du PDG sans inviter les autres cadres du parti qui selon lui, pourraient être utiles à la transition et à la reconstruction du Gabon nouveau. « Enfin, je lance un vibrant appel à tous mes anciens camarades animés de la volonté de reconstruire notre pays et de participer pleinement au challenge du CTRI à m’emboiter le pas, afin d’apporter au président de la transition Brice Clotaire Oligui Nguema, leur force et leur savoir-faire », a-t-il lâché.

    Est-ce le début de la fin du parti qui a dirigé le Gabon sans partage depuis 1967 ou cette démission sera-t-elle un simple cas isolé ? Les jours et les semaines à venir nous le diront.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x