mardi, avril 23, 2024
More

    L’ANPI-Gabon boucle l’exercice 2021 sur des résultats satisfaisants 

    les plus consultés

    L’Agence nationale de promotion des investissements du Gabon (ANPI) a tenu ce jeudi 20 juillet 2023 un Conseil d’Administration à son siège de Libreville. Présidé par Aimé-Popa N’tzoutsi Mouyama, les travaux de ce conseil d’administration ont principalement porté sur quelques points.

    Il s’agit de l’examen de la vie de l’Agence, la clôture des comptes de l’exercice 2021,  l’affectation du résultat de cet exercice,  l’exécution budgétaire de l’exercice 2022 et les réformes à entreprendre pour rendre l’Anpi-Gabon plus performante.

    Pour ce qui est de la clôture des comptes de l’exercice 2021, le président du Conseil d’Administration, Aimé-Popa N’tzoutsi Mouyama, a indiqué que l’exercice 2021 s’est soldé avec des résultats plutôt satisfaisants. Comparé à l’année 2020 marquée par le covid-19, où l’agence a connu un déficit de près de 400 millions de fcfa, l’exercice 2021 a été plus que satisfaisant. L’agence ayant enregistré un déficit de 10 millions de fcfa, une amélioration très significative.

    LIRE AUSSI : Gabon : le rapport économique Yearbook 2022-2023 officiellement présenté au grand public  

    Il faut dire que ce progrès a été le résultat de plusieurs efforts clés menés par l’équipe de Ghislain Moandza Mboma, directeur général de l’agence. Il s’agit notamment du démarrage du projet agricole de Souba (Haut-Ogooué) et l’identification de la Zone Agricole à forte Productivité (ZAP) de Andem (Estuaire). Ces projets ambitionnent de rendre effective l’autosuffisance alimentaire au Gabon dans le cadre de la stratégie de substitution des importations.

    Cette performance est aussi le fruit des contrats signés avec le Groupe Al Sharif et la SEEG et visant à améliorer le  poste source de Moanda.  

    Par ailleurs, dans le but d’améliorer de façon continue ces performances, le directeur général de l’ANPI-Gabon, Ghislain Moandza Mboma, entend œuvrer avec la dernière énergie à la matérialisation des instructions du président de la République Ali Bongo Ondimba qui souhaite l’accroissement des investissements dans le pays. Pour se faire, le directoire entend travailler à l’autonomisation de l’établissement. Aussi, pour y parvenir les responsables de cette agence vont procéder à l’arrimage de son statut juridique.

    LIRE AUSSI : Gabon : le module bancaire du Guichet numérique de l’investissement officiellement en service  

    Face au travail abattu, le Conseil d’administration s’est félicité des dispositions prises par la direction générale pour maintenir la continuité et la disponibilité du service public de formalisation des entreprises à travers le Guichet numérique de l’investissement (GNI). 

    Le Conseil a également exprimé sa satisfaction quant à l’appui constant apporté par l’Etat pour garantir la continuité des activités de l’Agence qui s’inscrivent dans la mise en œuvre de la Stratégie ANPI-Prospérité 2023, arrimée au Plan d’Accélération de la Transformation (PAT), dont le directeur général, Ghislain Moandza Mboma est le responsable de la Task-Force Promotion des investissements privés et optimisation du cadre des affaires. 

    Le conseil d’administration s’est soldé par l’adoption par les administrateurs des résolutions issues de leurs travaux, notamment celle relative au réaménagement du budget 2023.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x