mercredi, juillet 24, 2024
More

    Les marchés des travaux publics inférieurs à 150 millions de fcfa désormais réservés aux PME gabonaises

    les plus consultés

    Le porte-parole du Comité pour la transition et la restauration des institutions (CTRI), le lieutenant-colonel Ulrich Manfoumbi Manfoumbi a annoncé ce mercredi 25 octobre 2023 que désormais, les marchés publics inférieurs à 150 millions de fcfa seront dorénavant réservés aux Petites et Moyennes entreprises gabonaises. 

    « Désormais, les marchés des travaux publics inférieurs à 150 millions de FCFA seront réservés aux Petites et Moyennes entreprises gabonaises », a annoncé le porte-parole du Comité pour la transition et la restauration des institutions.

    Il faut noter que cette préférence nationale était très attendue. Ce d’autant plus que plusieurs critiques étaient faites aux sociétés étrangères qui profitaient d’un quasi-monopôle des marchés publics. Certaines critiques soutiennent que l’attribution des marchés publics à des sociétés étrangères manquait de transparence et favorise des pratiques de favoritisme.

    D’autres estiment que l’attribution de marchés publics à des sociétés étrangères peut avoir un impact négatif sur l’économie locale. Cela a pu se traduire par une perte d’opportunités pour les entreprises locales et une fuite des ressources économiques vers d’autres pays. Certaines critiques soutiennent par ailleurs que l’attribution de marchés publics à des sociétés étrangères a eu un impact négatif sur l’emploi local. Cela s’est traduit par le fait que ces sociétés étrangères préfèrent utiliser leur propre main-d’œuvre plutôt que de recruter localement.

    Et même lorsqu’elles le font, elles jettent un dévolu sur les expatriés présents dans le pays. Ce qui semble évident c’est que la décision impact indéniablement sur le plan économique, notamment en matière de réduction du chômage.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x