mardi, juillet 16, 2024
More

    A l’aube d’une ère législative nouvelle, le Parlement de la Transition du Gabon entame sa première session ordinaire

    les plus consultés

    Aujourd’hui marque un tournant majeur pour le Gabon alors que les honorables députés de la Transition se préparent à renouer avec l’hémicycle du Palais Léon MBA. Après deux mois d’intersession parlementaire, la cérémonie d’ouverture de la première session ordinaire du Parlement est un moment crucial dans le processus transitionnel entamé depuis le 30 août 2023.

    Conformément au règlement intérieur de l’Institution, cette session des lois s’étendra du premier jour ouvré de mars au dernier jour ouvré de juin. C’est une période déterminante pour la restauration des Institutions de la République gabonaise, avec un focus sur la révision et la rédaction de nouveaux textes de loi. 

    Pour le président de l’Assemblée nationale de Transition, Jean François Ndongou, ce n’est là que le respect de la Charte de la Transition et de nos lois. “Cette belle et heureuse tradition, solennelle et essentielle dans la vie des assemblées parlementaires, est instituée conformément aux dispositions de l’article 49 nouveau de la Charte de la Transition, Je cite : « la première session ordinaire de la Transition s’ouvre le 1er jour ouvré du mois de mars et prend fin le dernier jour ouvré du mois de juin » fin de citation. Autrement dit, nous obéissons non pas à une habitude ou à un comportement, mais à une norme que nous nous sommes fixés”, a-t-il déclaré dans son discours de circonstance.

    Les prochains jours et mois seront marqués par des étapes clés telles que l’organisation du dialogue national en avril, l’élaboration d’un nouveau code électoral, et même la rédaction d’une nouvelle constitution. Un point important à l’ordre du jour sera l’examen approfondi de divers projets de lois, notamment celui relatif à l’âge de départ à la retraite pour les fonctionnaires, fixé désormais à 62 ans.

    Cette première session ordinaire du Parlement ouvre ainsi la voie à une ère législative nouvelle et prometteuse pour le Gabon. Les débats qui auront lieu dans les salons feutrés du Palais Léon MBA seront cruciaux pour façonner l’avenir juridique et institutionnel du pays.

    Les honorables députés auront la responsabilité historique de contribuer activement à la construction d’un cadre juridique solide et adapté aux besoins actuels et futurs du Gabon. Leur engagement et leur détermination seront essentiels pour garantir une transition démocratique réussie et pérenne.

    En cette journée d’ouverture solennelle, le Gabon avance résolument vers un avenir où les valeurs démocratiques et l’état de droit seront au cœur de chaque décision prise au sein du Parlement. Enfin, c’est le souhait de tout “Gabonais normal”.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x