mardi, juillet 16, 2024
More

    Dialogue national inclusif : une nouvelle ère économique pour le Gabon post-Transition

    les plus consultés

    Dans un élan remarquable de transparence et de démocratie participative, le rapport du Pr Zomo Yebe, président de la Commission Économie, a été présenté ce samedi 27 avril au stade d’Angondjé. Ce geste met en lumière une volonté ferme de redresser et de dynamiser l’économie gabonaise selon des principes d’équité et d’inclusion. 

    Au cœur des débats, la nécessité de redonner confiance aux citoyens gabonais et aux petites entreprises qui, depuis trop longtemps, ont été marginalisées dans l’économie nationale. Le Pr Zomo a clairement rappelé que les Gabonais placent l’humain au centre de du projet économique du Gabon, affirmant que « Les Gabonais veulent qu’on tienne compte de leurs points de vue, de leurs intérêts. » Cette approche vise à établir un partenariat gagnant-gagnant qui assurera une prospérité partagée et durable pour tous les Gabonais.

    LIRE AUSSI : Dialogue national inclusif : consensus et controverses, le destin gabonais à la croisée des chemins  

    Ainsi, le rapport détaille un plan ambitieux pour réformer les Organismes de prévoyance sociale, comme la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss) et la Caisse nationale de maladie et de garantie sociale (Cnamgs) et la Caisse de prévoyance des professionnels De la Fonction publique (CPPF). Ces réformes sont cruciales pour garantir une protection sociale adéquate et lutter contre les inégalités systémiques.

    Promotion des PME gabonaises

    D’autre part, l’accent est mis sur la promotion et la protection des PME et des micro-industries à travers le pays, avec des propositions audacieuses telles que la nationalisation de la sous-traitance, excepté lorsque aucune entreprise locale n’est en mesure de fournir le service requis. Cela protégera et stimulera l’industrie locale contre les vagues d’externalisations souvent préjudiciables pour les entrepreneurs gabonais.

    LIRE AUSSI : Dialogue national inclusif : vers une conclusion prometteuse des travaux ? 

    Un autre aspect innovant du plan est la création de la banque de l’entrepreneuriat. Cet établissement vise à financer et à accompagner les entreprises locales, en s’assurant que les entrepreneurs gabonais disposent des ressources nécessaires pour innover et compétir sur le marché national et international.

    En outre, ce rapport laisse entrevoir une vision globale pour une reprise agricole et une politique industrielle robuste qui, ensemble, pourraient transformer structurellement l’économie gabonaise. Il préconise une stratégie industrielle multisectorielle qui inclut les mines, le bois, les technologies de l’information, et l’agro-industrie.

    En somme, le rapport des conclusions lu par le Pr Zomo Yebe pourrait marquer un tournant décisif pour le Gabon. Reste à savoir si cette vision sera pleinement mise en œuvre et si les engagements pris feront l’objet d’un suivi rigoureux. Les Gabonais méritent un avenir prospère, fondé sur une économie diversifiée et inclusive, et ce rapport pourrait bien être la première pierre de cet édifice tant attendu. Place à la constituante et au référendum à venir.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x