mardi, juillet 16, 2024
More

    Denise Meporewa Adiahenot : pionnière de l’enseignement au Gabon

    les plus consultés

    Le 23 mars 1935 voyait naître celle qui allait devenir un symbole de l’éducation gabonaise. Madame Liliane Denise Meporewa, plus tard connue sous le nom de Denise Adiahenot, marquait le début d’une ère nouvelle pour l’enseignement au Gabon. C’est à travers son parcours pionnier que le rôle de la femme dans l’éducation du pays prend une dimension exemplaire, démontrant la force et la détermination nécessaires pour braver les conventions de l’époque. Portrait.

    Le 1er décembre 1952, un jalon majeur fut atteint lorsque Denise obtint son Certificat d’Aptitude à l’Enseignement (C.A.E), marquant le début de sa vocation éducative. Cette certification ne fut que le commencement d’une carrière exemplaire qui allait influencer des générations d’élèves au Gabon. Sous l’autorité de figures de l’enseignement catholique telles que Mère Jean Gabrielle et Sœur Angelina, Denise s’engagea pleinement dans sa mission, devenant la première institutrice gabonaise à enseigner au jardin d’enfants de l’École Saint Pierre, là où se trouve aujourd’hui la présidence de la République Gabonaise.

    La maîtresse « Lili »

    De 1954 à 1957, et au-delà, Denise Adiahenot, ou comme l’affectionnaient à l’appeler ses élèves, « Maîtresse Denise » ou encore « La maîtresse Lili », a consacré sa vie à l’éducation des jeunes enfants du Gabon. Sa passion pour l’enseignement et son dévouement pour ses élèves la firent entrer dans les mémoires comme une éducatrice exceptionnelle. Avec patience et dévouement, elle guidait ses élèves à travers les étapes cruciales de leur apprentissage, préparant nombre d’entre eux aux examens avec une attention affectueuse et rigoureuse.

    Avec une carrière entièrement dévouée à l’enseignement, Denise Adiahenot est devenue une figure emblématique, non seulement pour son rôle de pionnière mais aussi en tant que modèle d’engagement et de passion pour l’éducation. Elle incarnait l’idéal de l’enseignant, celui qui, par son action, contribue à forger l’avenir d’une nation en éduquant ses jeunes esprits. Malgré ses contributions inestimables, il est malheureusement noté un manque de reconnaissance et de préservation de son héritage dans l’historiographie gabonaise.

    Symbole de courage et de détermination

    La vie et la carrière de Denise Meporewa Adiahenot rappellent l’importance de l’enseignement et du rôle des éducateurs dans le développement de notre société. Sa trajectoire, symbole de courage et de détermination à une époque où les femmes devaient se battre deux fois plus, incite à une réflexion sur la valeur que nous attribuons à ces piliers de l’éducation, trop souvent oubliés par l’histoire. Quelques jours après la Journée de l’enseignant, rendons hommage à cette grande dame de l’éducation au Gabon, dont la lumière continue d’inspirer bien au-delà des salles de classe.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x