mercredi, juillet 24, 2024
More

    Vers une coopération minière transfrontalière entre le Gabon et le Congo         

    les plus consultés

    Le Gabon et la République du Congo explorent depuis un moment les voies et moyens de mettre sur pied une coopération minière transfrontalière gagnant gagnant. Il s’agit notamment d’un partenariat devant permettre l’exploitation commune de gisements de fer situé sur les 2 000 kilomètres de frontière que partagent les deux pays. C’est dans ce sens que le ministre gabonais des Mines, Hervé Patrick Opiangah, s’est rendu le 6 octobre 2023 à Brazzaville au Congo où il a rencontré son homologue congolais des Industries minières et de la Géologie, Pierre Oba.

    « On a pensé utile qu’en mutualisant nos efforts, ce serait beaucoup plus pour l’intérêt de nos économies et, partant, de nos populations. Ce serait porteur de richesse et d’emplois stables. Nous avons quelques pistes, côté gabonais il y a Belinga, et du côté de Franceville avec Reminiac. Donc le cap est fixé, maintenant c’est aux techniciens de mettre les choses en place », a déclaré Hervé Patrick Opiangah.

    Selon quelques indiscrétions, il s’agit concrètement, côté gabonais des gisements de fer de Belinga et de Baniaka, et côté congolais ceux de Siniaka et de Maynou. D’autres gisements pourraient également être découverts. Bien que menée par le Gabon, la partie congolaise s’est dit prête à participer à ce challenge dont les populations des deux pays ne devront tirer en toute logique que des profits.

    Le projet initié par les deux pays va consister en la création d’un hub de classe mondiale d’exploitation du fer en Afrique centrale. Il devra générer une production de 300 millions de tonnes/an et une hausse des exportations de 34-40 milliards/an. Il permettra la création de 8000 à 10000 emplois formels dans les industries extractives et de transformation. Cette initiative intervient dans un contexte où, le potentiel minier des deux pays reste largement sous-exploité, car ne représentant que 5% du PIB du Gabon et 1% de celui du Congo.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x