mercredi, juillet 24, 2024
More

    Dialogue national inclusif : lancement des travaux des commissions 

    les plus consultés

    Ferdinand DEMBA
    Ferdinand DEMBAhttp://www.insidenews241.com
    Passionné de lettres et désormais de chiffres, FD est le directeur de publication d’Inside News241. Journaliste de métier et de convictions, lui et son équipe sont au service d’une information objective, d’utilité publique et au service de la vérité.

    Le Dialogue national inclusif (DNI), une initiative cruciale pour l’avenir du Gabon, a franchi un palier significatif avec le début des travaux de ses commissions et sous-commissions ce lundi 8 avril 2024. Ces assises nationales, marquées par la participation active des diverses parties prenantes, s’inscrit dans la continuité des efforts visant à consolider la démocratie et à favoriser le développement socio-économique du pays, a souligné Monseigneur Jean Bernard Asseko Mve, porte-parole du bureau du DNI lors de son traditionnel point de presse.

    Les commissions, réparties en trois grandes catégories, notamment politique, économique et sociale, ont démarré leurs séances dans des domaines clés tels que la réforme de l’État, l’économie, l’emploi, et le bien-être social. Chaque commission, dotée de sous-commissions spécialisées, s’attèle à des thématiques spécifiques, allant de la souveraineté nationale aux infrastructures, en passant par les droits et libertés. Ce découpage méthodique promet une approche exhaustif et nuancée des enjeux contemporains.

    LIRE AUSSI : Dialogue national inclusif : ouverture de la plénière par Msgr Iba-Ba  

    La méthode de travail adoptée, caractérisée par l’ouverture et le respect mutuel, reflète la volonté des participants de transcender les clivages habituels. Le Bureau du DNI, soucieux de l’efficacité et de la transparence des délibérations, a ainsi accueilli la presse lors d’une visite des ateliers, démontrant l’engagement des commissaires à opérer dans un cadre démocratique et serein.

    LIRE AUSSI  : Le Dialogue national inclusif prend peu à peu forme 

    L’initiative de standardiser les formats de rapports témoigne d’une volonté d’harmonisation et d’objectivité dans la présentation des conclusions finales. Par cette démarche stratégique, le Bureau du DNI cherche à établir une base solide pour les recommandations futures, essentielles à l’évolution politique, économique et sociale du pays. Ce dialogue s’annonce ainsi comme un pilier fondamental pour la construction d’un consensus national et pour la mise en œuvre de réformes structurantes.

    Les commissions et sous-commissions sont établies comme suit :

    I. Commission Politique : 

    Sous-commissions

    1. Régime et institutions politiques
    2. Souveraineté nationale
    3. Droits et Libertés
    4. Réforme et organisation de l’Etat

    II. Commission Economique :

    Sous-commissions :

    1. Economie Finance
    2. Equipement, Infrastructures, Travaux Publics
    3. Emploi
    4. Agriculture et Environnement

    III. Commission Sociale :

    Sous-commissions : 

    1. Formation
    2. Bien-être social
    3. Patrimoine culturel, Valeurs, Jeunesse, Loisirs et Sport

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x