lundi, juillet 22, 2024
More

    Gabon : Total Énergies bientôt actionnaire de Gabon Power Company?

    les plus consultés

    Inscrit dans la droite ligne de la transition énergétique, TotalEnergies EP Gabon pourrait aider le Gabon qui doit pour sa part, faire face à un défi énergétique multiforme. En quête de partenaires en vue d’investir dans les énergies renouvelables notamment dans l’éolien et le solaire, le pays pourrait faire appel à l’expertise du géant pétrolier comme on a pu le lire ce mercredi 18 octobre en marge d’une rencontre entre le ministre de l’Economie, Mays Mouissi et le directeur général de Total, Xavier Rouzeaud.

    Et si Gabon power company (GPC), filiale du Fonds gabonais d’investissements stratégiques (FGIS), passait sous contrôle privé? C’est la question qui taraude l’esprit des observateurs après la rencontre de ce mercredi entre le ministre de l’Economie et le directeur général de Total EP. Peinant à relever pleinement le défi énergétique, la société créée en 2015 pourrait voir entrer le géant pétrolier dans son capital dans les prochains mois, en vue d’accélérer le déploiement de projets énergétiques destinés à enrichir le mix énergétique et soutenir une croissance durable au Gabon.

    En effet, en quête de partenaires dans l’optique d’accélérer la transition énergétique en misant notamment sur l’éolien et le solaire, le Gabon pourrait se tourner vers l’opérateur français, engagé lui aussi dans une transition énergétique. Une vision commune qui pourrait très rapidement se matérialiser par une prise de participation significative puisqu’au terme de cette rencontre bipartite, Mays Mouissi et ses hôtes ont affiché leur vision et leur ambition partagée. 

    Dans un contexte où la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) peine à répondre durablement aux préoccupations des quelques 350 000 foyers n’ayant pas accès à l’électricité, cette ambition de Total EP si elle se matérialise, pourrait offrir un véritable bol d’oxygène à l’État tout entier. Quand on sait l’importance de l’énergie pour répondre au défi du développement industriel, le géant français dont les investissements en 2022 ont atteint 16,3 milliards de dollars, dont 4 milliards de dollars dans les énergies bas carbone, pourrait apporter de réelles solutions. 

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x