lundi, juillet 22, 2024
More

    Perenco déterminée à poursuivre la construction de l’usine de production de GPL du cap Lopez

    les plus consultés

    Le secteur pétrolier a encore de beaux jours au Gabon. En effet, le directeur général de la filiale gabonaise de Pérenco, Adrien Broche, a récemment réaffirmé au cours d’une séance de travail au ministre du Pétrole Marcel Abéké, la détermination de l’entreprise dont il a la responsabilité à poursuivre la construction de l’usine de production de GPL du cap Lopez, estimée à un investissement de pas moins de 3000 milliards de francs cfa.

    « Le plus grand projet dans le secteur gazier concerne la construction de l’usine de production de gaz naturel liquéfié (GNL) au Cap Lopez. Les travaux devront être lancés début 2024 pour s’achever en 2026. Ce terminal gazier qui va coûter à Perenco 5 milliards de dollars permettra au Gabon de produire 700 000 tonnes de GNL. Produit dont la majeure partie sera destinée à l’exportation », a précisé Adrien Broche.

    Notons que depuis 2015, la société indique avoir déjà investi 3 milliards de dollars, soit près de 2000 milliards de francs cfa au Gabon. Plus de 100 millions de dollars ont été investis sur trois ans pour moderniser le terminal pétrolier du cap Lopez. Pour l’heure, Perenco demeure le premier opérateur au Gabon avec une production de  110 000 barils/jour.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x